Aller au contenu principal
En 2009, avec «Avatar», les Français découvraient la 3D

En 2009, avec «Avatar», les Français découvraient la 3D

Le film «Avatar» de James Cameron, de nouveau dans les salles obscures depuis le 21 septembre, était sorti en 2009. Cette année-là, les cinémas français avaient connu une petite révolution avec l'essor de la 3D, troquant les mythiques bobines de 35 mm pour des projecteurs numériques.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 22.09.2022

Pour préparer l'arrivée au cinéma d'Avatar 2 en décembre, le premier volet de la série est de nouveau en salles depuis le 21 septembre. Sorti en 2009, ce film, numéro un au box-office mondial, avait permis l'essor de la technologie 3D dans les cinémas français.

Le cinéma en relief existait déjà, avec des essais dès le début du XXe siècle et un premier film 3D en couleur en 1952. La différence avec Avatar est son format : le film a été tourné en numérique et non sur pellicule, ce qui permet d'améliorer la qualité de la 3D. De nombreuses salles décidèrent ainsi de s'équiper en projecteurs numériques pour pouvoir diffuser le film dans sa version augmentée : «C'est une nouvelle ère qui commence», concluait un employé de cinéma dans la vidéo ci-dessus.

Des places de cinéma trop chères, des lunettes peu confortables... La 3D ne semble plus aussi populaire qu'au début des années 2010. La sortie d'Avatar : The Way of Water, 13 ans après son premier volet, permettra peut-être de relancer la popularité de cette technologie.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.