Aller au contenu principal
31 janvier 1961, Ham devient le premier singe cosmonaute

31 janvier 1961, Ham devient le premier singe cosmonaute

Avant que l'homme n'aille dans l'espace, de nombreux animaux ont été envoyés en éclaireurs. Parmi ces cosmonautes surprenants, il y a Ham, un chimpanzé plutôt doué. Ce reportage des Actualités Françaises relate son aventure.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 28.01.2021 - Mis à jour le 28.01.2021

31 janvier 1961, Ham devient le premier singe cosmonaute

Avant que l'homme n'aille dans l'espace, de nombreux animaux ont été envoyés en éclaireurs. Parmi ces cosmonautes surprenants, il y a Ham, un chimpanzé plutôt doué. Ce reportage des Actualités Françaises relate son aventure.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 28.01.2021 - Mis à jour le 28.01.2021
Le voyage dans l'espace de Ham - 1961 - 01:48 - vidéo
 
Le voyage dans l'espace de Ham - 1961 - 01:48 - vidéo
Avant que l'homme n'explore l'espace, de nombreux animaux ont été envoyés en éclaireurs. Parmi ces cosmonautes surprenants, il y a Ham, un chimpanzé plutôt doué. Ce reportage des Actualités Françaises relate son aventure.

Ham a été recruté pour la mission Mercury-Redstone 2. Placé dans un couffin en plexiglas taillé à ses dimensions, Ham a été monté dans la capsule Mercury dont c'était le deuxième vol opérationnel et qui devait l'emporter à 8000 km/h, à une altitude de 250 km dans l'espace. Pas de quoi impressionner l'hominidé originaire du Gabon et vendu au gouvernement américain. "C'est exactement le futur voyage d'un passager humain que le chimpanzé Ham va nous faire connaître..."

A 60 km d'altitude, la pointe de sa fusée se détache, "puis c'est au tour de la capsule qui contient le passager", en l’occurrence Ham...

Au cours de son voyage suborbital, qui dure environ cinq minutes, Ham réalise avec succès les tests de logique qu'il avait appris sur Terre. 

La capsule entame sa descente et amerrit finalement dans l’océan Atlantique, "à 200 km plus loin que prévu". Ham est récupéré par un bateau de guerre américain, sorti rapidement de son couffin, il parait en bonne santé, "Ham bien vivant paraissait satisfait de cette aventure vertigineuse qui avait duré 3h46".

 

Nous ne saurons jamais ce que Ham a véritablement pensé de son aventure mais il semble heureux, et détendu, sur les premières images filmées à son retour. Il paraît qu'il était tout sourire lorsque ses confrères de la NASA l'ont récompensé d'une pomme juteuse... Après cette expérience concluante, l'homme n'avait plus à craindre de s'aventurer dans l'espace.

Après son exploit spatial, Ham prit une retraite méritée dans un zoo de Caroline du Nord, où il vécu jusqu'à l’âge de 26 ans, avant de décéder, en 1993. Il a été enterré devant le Musée de l’histoire spatiale du Nouveau-Mexique, à Alamogordo.

Florence Dartois


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.