Aller au contenu principal
27 mars 1996, sortie de "Toy story" au cinéma

27 mars 1996, sortie de "Toy story" au cinéma

Lorsque le film de John Lasseter déboule dans les salles obscures françaises, c'est l'événement. Produit par les studios Walt Disney, le film d'animation est entièrement réalisé sur ordinateur. Une prouesse technique pour l'époque.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 19.03.2021 - Mis à jour le 19.03.2021

27 mars 1996, sortie de "Toy story" au cinéma

Lorsque le film de John Lasseter déboule dans les salles obscures françaises, c'est l'événement. Produit par les studios Walt Disney, le film d'animation est entièrement réalisé sur ordinateur. Une prouesse technique pour l'époque.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 19.03.2021 - Mis à jour le 19.03.2021
Cinéma : Toy Story - 1996 - 02:18 - vidéo
 
Cinéma : Toy Story - 1996 - 02:18 - vidéo

Ce premier long métrage révolutionne le film d'animation. C'est le premier film entièrement réalisé en images de synthèse. L'histoire se déroule parmi les jouets d'un enfant de 8 ans, Andy. Lorsqu'il quitte sa chambre, tout ce petit monde prend vie et s'anime. Woody le cowboy est le maître des lieux, jusqu'au jour où débarque un nouveau jouet "impressionnant, venu d'ailleurs " Buzz l'Éclair… Ensemble, ils vont devoir devenir amis pour survivre.

Le film fonctionne aussi bien sur le jeune public, captivé par les aventures vécues par les héros, que sur les grands, admiratifs du résultat esthétique : des textures hyper nettes, une lumière naturelle et des décors ultra-réalistes.

"Chaque technique a ses points forts"

Peter Docter, le directeur de l'animation n'est pas peu fier du résultat et décrit avec une certaine fierté les techniques innovantes employées dans ce film. Une association de dessin animé et d'images de synthèse : "L'image virtuelle n'est pas supérieure, elle est différente du dessin animé. Chaque technique a ses points forts. Les jouets sont difficiles à dessiner en trois dimensions et l'ordinateur le fait très bien. Les expressions, elles, sont plus difficiles à représenter mais l'allure générale est plus vraie que nature."

Les mouvements des jouets virtuels, comme ceux des petits soldats de plomb, ont été copiés sur ceux de vrais humains, "c'est surprenant au début mais on se sent très vite à l'aise dans cet univers virtuel", confie la journaliste.

"Nous considérons les ordinateurs comme des outils"

Pour John Lasseter, le réalisateur, l'important était tout de même de créer de vrais personnages "et de raconter une histoire. Franchement, nous considérons les ordinateurs comme des outils, comme une caméra. C'est un nouveau domaine pour une caméra, mais les personnages restent notre principale préoccupation".

"Et c'est vrai que les personnages sont drôles et attachants, à travers des aventures spectaculaires dont ils sortiront vainqueurs. La virtualité Walt Disney doit aussi être rassurante", conclut la journaliste visiblement emballée par le résultat.

Ce premier opus a été suivi par trois autres, en 2000, 2010 et 2019, rencontrant toujours le même succès. En version originale, les voix des deux personnages principaux, Woody et Buzz l'Éclair, sont interprétées par Tom Hanks et Tim Allen. C'était leur première prestation dans un film d'animation.

Pour aller plus loin :

Spot publicitaire (version courte) de la bande annonce du film à l'occasion de sa sortie en vidéo. (8 mars 1997)

Spot publicitaire (version longue) de la bande annonce du film à l'occasion de sa sortie en vidéo. (10 mars 1997)

Florence Dartois


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.