Aller au contenu principal
2017, dans l'atelier de Pierre et Gilles

2017, dans l'atelier de Pierre et Gilles

Du mercredi 20 novembre 2019 au dimanche 23 février 2020, la Philharmonie de Paris accueille une exposition sur le duo de photographes Pierre et Gilles, l'occasion de découvrir leur atelier…


Par la rédaction de l'INA - Publié le 19.11.2019 - Mis à jour le 20.11.2019

2017, dans l'atelier de Pierre et Gilles

Du mercredi 20 novembre 2019 au dimanche 23 février 2020, la Philharmonie de Paris accueille une exposition sur le duo de photographes Pierre et Gilles, l'occasion de découvrir leur atelier…


Par la rédaction de l'INA - Publié le 19.11.2019 - Mis à jour le 20.11.2019
Visite : l'atelier de Pierre et Gilles - 2017 - 02:23 - vidéo
 
Visite : l'atelier de Pierre et Gilles - 2017 - 02:23 - vidéo

En mars 2017, les deux artistes préparaient leur exposition pour le Muma du Havre, organisée dans le cadre des festivités entourant les 500 ans de la ville. L'édition du 12-13 de Haute Normandie rencontrait le couple de peintre-photographe dans leur atelier du Pré Saint-Gervais.

Gilles est Havrais d'origine et a été marqué par l'inauguration du musée de la ville par André Malraux, il avait six ans. Il raconte : "Je me rappelle, mon père disait : c'est Malraux. Je ne savais pas qui c'était mais à partir de ce jour-là, j'ai su qui c'était. Et après, j'ai visité le musée et je trouvais que c'était beau parce que j'aimais bien toute l'architecture moderne. Parce qu'il est beau d'abord. Il est magnifique ce musée mais en même temps, l'idée de la modernité me faisait rêver. Et le Havre, c'était pour moi une ville moderne, une ville nouvelle et j'en étais fier."

Le commentaire poursuit : "L'un est photographe, l'autre peintre. Depuis 40 ans, ils mêlent amour et création, avec pour catalyseur, l'iconographie du Havre."

Pierre confirme : "Ça ne ressemble à aucune autre ville. C'est particulier. On tombe sous le choc quand on la voit la première fois. En plus, il y a le côté ville et le port de l'autre côté. Les bateaux, la mer, le ciel et la lumière."

Le journaliste décrit alors leur spécificité : "Chaque tableau est unique. Le décor est monté minutieusement avant de prendre la photo avec le modèle. Puis Gilles repeint sur les photos pour gommer toutes les aspérités de la vie. Il n'y a aucun trucage numérique."

Pour l'expo, ils ont retravaillé un tableau du peintre havrais Fred Paillès et déclarent : "On s'est inspiré mais on n'a pas reproduit le tableau. On a ajouté des guirlandes, des ampoules et puis Marie-France est dans la lumière. Elle lève les yeux vers le ciel. On retrouve des éléments de la peinture originelle mais on l'a complètement revisité à notre façon, bien-sûr."

Pierre et Gilles chez eux, 2017

Pour aller plus loin

Lunettes noires pour nuits blanches : l'interview pinceau (26 novembre 1988) 

19/20 Paris Ile de France : Exposition Pierre et Gilles à la Maison de la Photographie à Paris. (05 décembre 1996) 

Soir 3 : Sortir, photographes, Pierre et Gilles. Exposition des oeuvres de Pierre et Gilles, photographe et peintre à la Maison Européenne de la Photographie à Paris. Interview du duo : "Le rôle d'un artiste c'est apporter du bonheur aux gens, de la joie. C'est important." (3 janvier 1997)


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.