Aller au contenu principal
2015 : avec les soldats français engagés au Sahel

2015 : avec les soldats français engagés au Sahel

Emmanuel Macron s'entretient ce vendredi 9 juillet avec ses homologues du G5 Sahel pour discuter de l'avenir de la lutte contre le terrorisme dans le vaste territoire couvert depuis 2014 par l'opération Barkhane. En 2015, FR3 suivait le quotidien des soldats français au Sahel.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 13.01.2020 - Mis à jour le 09.07.2021

2015 : avec les soldats français engagés au Sahel

Emmanuel Macron s'entretient ce vendredi 9 juillet avec ses homologues du G5 Sahel pour discuter de l'avenir de la lutte contre le terrorisme dans le vaste territoire couvert depuis 2014 par l'opération Barkhane. En 2015, FR3 suivait le quotidien des soldats français au Sahel.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 13.01.2020 - Mis à jour le 09.07.2021
Opération Mali - 2015 - 08:01 - vidéo
 
Opération Mali - 2015 - 08:01 - vidéo
Emmanuel Macron s'entretient ce vendredi 9 juillet avec ses homologues africains du G5 Sahel pour discuter de l'avenir de la lutte contre le terrorisme et de l'engagement français dans le vaste territoire couvert depuis 2014 par l'opération Barkhane. En 2015, un reportage de FR3 suivait le quotidien des soldats français au Sahel.

Les chefs d’Etat du G5 Sahel (Nigéria, Tchad, Mali, Burkina Faso, Mauritanie) doivent s’entretenir vendredi 9 juillet avec Emmanuel Macron sur le futur de l'engagement français dans la région. En juin, le président français avait annoncé la fin prochaine de l’opération « Barkhane » avec une revue à la baisse des effectifs français (5 100 soldats à ce jour), la fermeture de bases militaires et une plus grande implication des partenaires européens dans la formation des armées africaines. Les pays du G5 Sahel sont en demande de détails plus précis sur les modalités de l'engagement français dans une région déstabilisée par les groupements terroristes depuis près d'une décennie.  

Enclenchée en août 2014, Barkhane prend la suite immédiate de l'opération Serval, décidé un an plus tôt, le 11 janvier 2013 par François Hollande. Alors que Serval avait pour cadre le seul Mali, dont la capitale Bamako était alors menacée par l'avancée des troupes djihadistes d'Aqmi, Barkhane englobe l'immense région du Sahel, à cheval sur cinq pays : Mali, Niger, Tchad, Mauritanie et Burkina Faso. Le but de l'engagement français dans la zone, en étroite coopération avec les armées nationales africaines, est de combattre les groupes terroristes qui prospèrent dans cette vaste région. Le 10 février 2015, "Grand Soir 3" consacrait un long reportage au plus près des forces françaises engagées au Sahel.


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.