Aller au contenu principal
2012, la guerre de la coquille Saint-Jacques

2012, la guerre de la coquille Saint-Jacques

Des pêcheurs anglais et français se sont accrochés au large de la Normandie, suite à un conflit pour le partage des coquilles Saint-Jacques. Un conflit vieux de plusieurs années...


Par la rédaction de l'INA - Publié le 30.08.2018 - Mis à jour le 31.08.2018

2012, la guerre de la coquille Saint-Jacques

Des pêcheurs anglais et français se sont accrochés au large de la Normandie, suite à un conflit pour le partage des coquilles Saint-Jacques. Un conflit vieux de plusieurs années...


Par la rédaction de l'INA - Publié le 30.08.2018 - Mis à jour le 31.08.2018
 

Des calendriers de pêche différents, une rivalité franco-anglaise. Il n'en fallait pas plus pour qu'un accrochage musclé ait lieu au large de la Normandie mardi dernier entre des pêcheurs anglais et français. Si les Français ne sont autorisés à exploiter la coquille Saint-Jacques que du 1er Octobre au 15 Mai, leurs homologues britanniques peuvent la pêcher tout au long de l'année. Une situation qui agace Dimitri Rogoff, président du comité régional des pêches de Normandie : "Pour les Britanniques, c'est open bar : ils pêchent quand ils veulent, où ils veulent et autant qu'ils veulent". Il rajoute : "On ne veut pas les empêcher de pêcher. Mais qu'ils attendent au moins le 1er octobre pour qu'on partage ça ensemble." Une situation qui dure depuis 15 ans. Même la commission européenne s'en mêle...

En 2012, un accord avait été trouvé entre les autorités des deux pays, ce qui n'avait pas empêché les conflits entre la France et l'Angleterre. Dans ce reportage de France 3 Caen diffusé en 2012, les insultes fusent entre pêcheurs et chaque camp se renvoie la balle. Un pêcheur anglais tente de se justifier : "Je suis dans les eaux internationales et j'ai le droit de pêcher." Son homologue français y voit un vol et une injustice rejetant la faute sur le gouvernement français : "C'est humiliant. Ils se foutent de nous mais ils sont couverts par l'administration française car personne ne veut bouger."

Si le calendrier de pêche est au cœur du conflit, la différence de flottille entre les deux pays est également inégale. Les Normands utilisent des bateaux de 15 mètres tandis que les Anglais sillonnent les eaux à bord de navires de plus de 30 mètres...


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.