Aller au contenu principal
2010, La cryolipolyse fait fondre les bourrelets

2010, La cryolipolyse fait fondre les bourrelets

La cryolipolyse, méthode pour maigrir par le froid, inquiète la Haute autorité de santé qui alerte sur ses dangers potentiels. Qu'est-ce que cette méthode ? Quel est l'usage du froid en médecine ? Réponse en images.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 28.09.2018 - Mis à jour le 28.09.2018

2010, La cryolipolyse fait fondre les bourrelets

La cryolipolyse, méthode pour maigrir par le froid, inquiète la Haute autorité de santé qui alerte sur ses dangers potentiels. Qu'est-ce que cette méthode ? Quel est l'usage du froid en médecine ? Réponse en images.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 28.09.2018 - Mis à jour le 28.09.2018
La cryolipolyse - 2010 - 06:11 - vidéo
 
La cryolipolyse - 2010 - 06:11 - vidéo

La cryolipolyse, méthode pour maigrir par le froid, inquiète. La Haute autorité de santé alerte sur les dangers potentiels de cette méthode d'amincissement. Après avoir constaté une multiplication des effets secondaires, la HAS demande au ministère de la Santé de prendre des mesures pour mieux encadrer la pratique.

Et c'est surtout la multiplication des effets secondaires qui l'inquiète. Douleurs, rougeurs, ecchymoses, brûlures au troisième degré... Selon la HAS, "Cette gravité apparaît disproportionnée" pour perdre du poids. Elle demande donc une meilleure information des clients, un meilleur contrôle des machines utilisées et des qualifications des opérateurs.

C'est dans les années 2010 qu'apparaît la cryolypolise, une nouvelle méthode médicale pour perdre ses bourrelets disgracieux. Attention, certaines images peuvent choquer. 

En 2014, la même méthode s'attaque à la culotte de cheval.

Froid et médecine par le passé

Les "bienfaits" du froid sont connus depuis longtemps et utilisés, notamment en chirurgie ou dans les traitements des pathologies musculaires des sportifs de haut niveau.

"Dans les tissus humains si délicats, le tissu environnant n'est pas lésé, ni abîmé par cette pointe de grand froid qui n'agit que sur certaines cellules"

En 1973, on utilisait déjà cryochirurgie dans les blocs, notamment dans l'opération de la cataracte, à l'aide d'un crochet refroidi à l'azote liquide à – 180°. Démonstration.

En 1983, une entreprise française se lance dans la fabrication des cryosondes. Démonstration de son utilisation dans le traitement d'une lésion de l'estomac via un endoscope.

"Ça fait du bien, ça soulage la cheville…"

En 1993, entorses, œdèmes, rhumatismes… la cryothérapie se met au service de la traumatologie du sport. Une méthode qui existe depuis quelques années mais jusqu'alors pratiquée avec de l'azote liquide. L'inconvénient, c'est que l'azote liquide est très chère et difficilement manipulable... Un kinésithérapeute strasbourgeois a donc eu l'idée d'adapter la technique en utilisant du gaz carbonique. Il espérait bien que le "cryotron", le nom de cette nouvelle machine, serait vite commercialisé.


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.