Aller au contenu principal
2008, feux d'artifice et pétards détournés en armes d'attaque

2008, feux d'artifice et pétards détournés en armes d'attaque

Ce weekend, le commissariat de Champigny-sur-Marne a été attaqué par une quarantaine de jeunes qui ont détourné des feux d'artifices pour s'en servir comme armes, un usage déjà interdit en 2008, en Côte-d’Or.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 13.10.2020 - Mis à jour le 13.10.2020

2008, feux d'artifice et pétards détournés en armes d'attaque

Ce weekend, le commissariat de Champigny-sur-Marne a été attaqué par une quarantaine de jeunes qui ont détourné des feux d'artifices pour s'en servir comme armes, un usage déjà interdit en 2008, en Côte-d’Or.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 13.10.2020 - Mis à jour le 13.10.2020
 

En outre, les commerçants de l'agglomération dijonnaise se voyaient en interdire la vente. Ces mesures prises par la préfecture pour un mois, à l'occasion du 14 juillet, avaient été prises suite aux violences commises l'année précédente par des jeunes envers la police, à l'aide de feux d'artifice utilisés à l'horizontale comme mortiers. Une pratique jugée en effet « dangereuse » par un vendeur artificier. 


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.