Aller au contenu principal
2007, Marc Ferro à propos du ressentiment dans l'Histoire

2007, Marc Ferro à propos du ressentiment dans l'Histoire

Marc Ferro est mort mercredi 21 avril à l'âge de 96 ans. En 2007, l'historien présentait sur le plateau "Des mots de minuit" son livre Le ressentiment dans l'Histoire, en prenant l'exemple pluriséculaire du ressentiment arabe vis-à-vis de l'Occident.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 22.04.2021 - Mis à jour le 23.04.2021

2007, Marc Ferro à propos du ressentiment dans l'Histoire

Marc Ferro est mort mercredi 21 avril à l'âge de 96 ans. En 2007, l'historien présentait sur le plateau "Des mots de minuit" son livre Le ressentiment dans l'Histoire, en prenant l'exemple pluriséculaire du ressentiment arabe vis-à-vis de l'Occident.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 22.04.2021 - Mis à jour le 23.04.2021
 
Marc Ferro est mort ce mercredi 21 avril à l'âge de 96 ans. Historien à la réputation internationale, spécialiste de la révolution russe, il fut également un pionnier de l'utilisation des films comme archives au service de l'histoire. En 2007, il présentait sur le plateau "Des mots de minuit" son livre Le ressentiment dans l'Histoire, en prenant l'exemple  du ressentiment pluriséculaire du monde arabo-musulman vis-à-vis de l'Occident.

Marc Ferro est décédé à l'âge de 96 ans. Historien à la réputation internationale, héritier de la tradition historiographique de l'école des Annales, élève de Fernand Braudel, Marc Ferro s'est intéressé au fil de sa longue carrière à de nombreux champs historiques. Spécialiste de la révolution russe et de l'URSS, il s'intéressa également au 7e art, et fut l'un des premiers à voir dans le cinéma un objet d'étude historique. A la télévision, il anima pendant douze ans "Histoire parallèle", émission dans laquelle il racontait, semaine après semaine, la montée des hostilités puis la Seconde guerre mondiale. 

En 2007, Marc Ferro publie Le ressentiment dans l'Histoire. Invité sur le plateau "Des mots de minuit", l'historien explique l'importance du ressentiment comme cause historique : « Le ressentiment a lieu quand pendant longtemps on a été impuissant, qu'on a rien pu faire, et c'est le cas notamment pour les Noirs en Amérique ou dans les Caraïbes. » Prenant l'exemple de la crise que traverse le monde arabo-musulman, confronté à la montée de l'islamisme, Marc Ferro explique que le ressentiment vis-à-vis du monde occidental peut remonter à des siècles, à des événements comme « l'expulsion des Morisques d'Espagne en 1492. »

Le ressentiment dans l'histoire se trouve dans tous les continents, dans tous les pays. En France, on en trouve une trace toujours forte dans le Sud, marqué par la croisade des Albigeois (XIIIe siècle) et par les dragonnades contre les protestants (XVIIe siècle). Pour Marc Ferro, ce ressentiment est parfaitement conscient, il est conservé et formulé au sein des familles qui gardent intact son souvenir jusqu'à aujourd'hui : « C'est une mémoire tout à fait assumée. De la même façon que dans le Languedoc on se rappelle des crimes de Louis XIV de génération en génération, les Arabes se rappellent parfaitement de l'époque de leur grandeur. »

Pour aller plus loin : 

Marc Ferro sur les opposants aux Bolcheviks, un extrait d"une émission des "Dossiers de l'écran" diffusée le 18 mars 1970.

Marc Ferro et le pouvoir fédérateur du reggae. Un extrait de l'émission "Des mots de minuit" diffusé le 13 juin 2007.


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.