Aller au contenu principal
2007, dans le bureau de Jean-Claude Carrière

2007, dans le bureau de Jean-Claude Carrière

Jean-Claude Carrière vient de décéder, il avait 89 ans. Scénariste, écrivain, parolier, metteur-en-scène, l'homme avait mille casquettes. En 2007, il ouvrait les portes de son bureau et livrait une facette de son univers.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 09.02.2021 - Mis à jour le 09.02.2021

2007, dans le bureau de Jean-Claude Carrière

Jean-Claude Carrière vient de décéder, il avait 89 ans. Scénariste, écrivain, parolier, metteur-en-scène, l'homme avait mille casquettes. En 2007, il ouvrait les portes de son bureau et livrait une facette de son univers.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 09.02.2021 - Mis à jour le 09.02.2021
Jean-Claude Carrière - 2007 - 09:13 - vidéo
 
Jean-Claude Carrière - 2007 - 09:13 - vidéo

Le 8 décembre 2007, Stéphane Basset partait à la découverte du bureau de l'écrivain et scénariste Jean-Claude Carrière. L'occasion de le découvrir à travers son espace de travail, révélateur de son caractère, de son tempérament mais aussi de son état d'esprit. Après avoir évoqué ses origines paysannes, il avouait posséder plusieurs espaces de travail dans sa maison de ville. Chaque bureau reflétant une envie. Dans cette pièce, un salon, il recevait des amis, lisait des livres, des projets, "il n'y a pas d'ordinateur, de machine ou de solitude, il n'y a pas d'isolement, c'est un paysage qui change chaque jour", précisait-il.

"Si tu fais une chose, fais en une autre"

Il évoquait ses stylos et son rêve qui aurait été de rencontrer Balzac. Son esprit fourmillait et l'écrivain exhibait son carnet, un énorme cahier recouvert d'une couverture de cuir, où il reportait ses idées. Jean-Claude Carrière reconnaissait alors être une sorte de caméléon avec un don de métamorphose aigu avec chacun de ses interlocuteurs. Mais lui se voyait avant tout comme un "paysan enraciné dans un terroir et qui a quitté cet endroit pour courir le monde et qui est toujours émerveillé de ce qui est arrivé…"

Comme scénariste il estimait normal de travailler avec les acteurs tels Nicole Kidman ou Jean Carmet.

Jean-Claude Carrière emmenait ensuite Stéphane Basset dans une bibliothèque-bureau où le souvenir de Jean Carmet, son ami, était très présent. Il lui montrait un recueil de leur correspondance. Amusé il dévoilait aussi un objet mexicain insolite puis évoquait sa seule collection, celle de livres de contes du monde entier.

Pour terminer l'émission, il inscrivait sa devise : "Si tu fais une chose, fais en une autre", avant de l'expliciter.


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.