Aller au contenu principal
2006 : le témoignage fort de Jean-Alain Boumsong sur le racisme dans le foot

2006 : le témoignage fort de Jean-Alain Boumsong sur le racisme dans le foot

Après la publication de propos racistes sur les réseaux sociaux à l'encontre de trois joueurs anglais auteurs des tirs au but manqués lors de la finale de l'Euro, la question du racisme dans le foot refait surface. 


Par la rédaction de l'INA - Publié le 09.12.2020 - Mis à jour le 12.07.2021

2006 : le témoignage fort de Jean-Alain Boumsong sur le racisme dans le foot

Après la publication de propos racistes sur les réseaux sociaux à l'encontre de trois joueurs anglais auteurs des tirs au but manqués lors de la finale de l'Euro, la question du racisme dans le foot refait surface. 


Par la rédaction de l'INA - Publié le 09.12.2020 - Mis à jour le 12.07.2021
 
Une enquête a été ouverte après la publication de propos racistes sur les réseaux sociaux visant les trois joueurs anglais auteurs des tirs au but manqués lors de la finale de l'Euro 2021. En 2006, le défenseur français d'origine camerounaise Jean-Alain Boumsong témoignait de son expérience en Italie. Une année où la Serie A, le prestigieux championnat de football transalpin, s'était tristement illustrée par les chants racistes de certains supporteurs extrémistes. 

Invité le 4 décembre 2006 en duplex de Turin sur le plateau de l'émission Mots Croisés, consacrée à la haine sur les terrains de foot, le défenseur Jean-Alain Boumsong, vice-champion du monde avec les Bleus en 2006 et portant le mythique maillot de la Juventus de Turin, évoquait son expérience de footballeur noir face au racisme en Italie. 

Yves Calvi : « Avez-vous subi ce racisme, en avez-vous été victime ? »

Jean-Alain Boumsong : « Bien évidemment, oui. J'ai subi ce racisme en France, et je le vis encore aujourd'hui dans le championnat italien, qui est reconnu malheureusement pour avoir quelques stades où on a des réactions assez ignobles. »

YC : « Et ça se manifeste comment ? Est-ce que vous voulez bien très simplement expliquer à nos téléspectateurs ce que ça fait d'être joueur de football professionnel et d'être victime d'insultes racistes ? »

JAB : « C'est très simple, c'est quand on touche les ballons, des cris de singe. On est particulièrement visé parce que c'est au moment où on touche le ballon qu'on entend ces cris qui émanent d'une partie de la tribune. Heureusement ici en Italie ce n'est pas tout le stade [qui a ce comportement], mais c'est une partie du public qui se fait malheureusement très bien entendre, et il y a des insultes, quand on va un peu sur le côté, en touche, on les entend [...] »

YC : « Mais très simplement, vous entendiez quoi ? »

JAB : « Ça peut être des "Blanche-Neige", des "espèce de negro", des "rentre chez toi", des choses qui n'ont pas lieu d'être dans un stade de football. »

YC : « Est-ce que dans des conditions pareilles on arrive quand même à jouer au football ? »

JAB : « Il faut jouer au football, vraiment, même si c'est difficile, parce que ne plus jouer au football et s'arrêter sur ces détails là, ça serait donner du crédit à ces gens-là. Mais c'est vrai que ce n'est pas facile, et que ça dépend beaucoup du contexte du match. [...] »

YC : « Ça c'est le public. Est-ce qu'il y a oui ou non du racisme à l'intérieur des équipes de footbal ? »

JAB : « Bien sûr. Je confirme. Une équipe de football, c'est comme partout [...], c'est comme une société, une entreprise, où il y a des gens qui ont des opinions qui ne sont pas forcément normales. »


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.