Aller au contenu principal
2005 : Stéphane Houdet rêvait déjà des Jeux paralympiques

2005 : Stéphane Houdet rêvait déjà des Jeux paralympiques

Début des Jeux paralympiques à Tokyo mardi. 138 athlètes sont en lice pour représenter la France. Parmi eux, Stéphane Houdet, porteur du drapeau tricolore lors de la cérémonie d'ouverture. En 2005, il rêvait déjà des Jeux olympiques.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 23.08.2021 - Mis à jour le 24.08.2021

2005 : Stéphane Houdet rêvait déjà des Jeux paralympiques

Début des Jeux paralympiques à Tokyo mardi. 138 athlètes sont en lice pour représenter la France. Parmi eux, Stéphane Houdet, porteur du drapeau tricolore lors de la cérémonie d'ouverture. En 2005, il rêvait déjà des Jeux olympiques.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 23.08.2021 - Mis à jour le 24.08.2021
 
Les Jeux paralympiques 2021 débutent à Tokyo mardi. Ils seront 138 athlètes en lice pour représenter la France. Parmi eux, Stéphane Houdet, porteur du drapeau tricolore lors de la cérémonie d'ouverture. En 2005, le champion rêvait déjà des Jeux olympiques malgré son handicap.

Stéphane Houdet était un tennisman de haut niveau. Suite à un accident de moto en 1996, il s'est retrouvé handicapé avec une jambe raide. Décidé à surmonter son handicap, il devient en 2004 champion de France de golf handisport. La même année, il décide de se faire amputer. Dans ce portait du sportif diffusé dans "3 partout" le 20 juin 2005, nous le retrouvons en plein entraînement huit mois après son amputation. Grâce à la pose d'une prothèse de la jambe, il lui est déjà possible de faire une rotation totale de la cheville.

"Choisir l'amputation à 35 plutôt qu'à 45 ans, c'était aussi me donner une chance de me réadapter plus rapidement". Pari gagné. Huit mois après l'opération, il parvenait à conserver son titre et envisageait déjà de jouer avec les valides : "Mon objectif c'est de pouvoir jouer 36 trous à pied", confiait-il espérant jouer un grand prix régional valide dans l'année. Mais son projet était alors de faire mieux et encore plus. Ancien tennisman de haut niveau, il caressait un autre rêve, revenir à ses premières amours et tenter l'aventure du tennis en fauteuil roulant "donc tennis paralympique" pour Pékin 2008 ou Paris… Son coach était lui aussi confiant, Didier Revilliod constatait déjà ses progrès et l'amélioration de son swing. Tous les espoirs étaient donc permis. "Le golf pour le plaisir et le tennis pour la gloire" concluait le commentaire, "grâce à un petit bout de métal, Stéphane est en marche pour une vie de rêve".

Rêve réalisé. Depuis ce reportage, Stéphane Houdet a cumulé trophées et médailles. Il a été médaillé d'or aux Jeux paralympiques d'été de 2008 à Pékin et de 2016 à Rio, puis médaillé d'argent et de bronze aux Jeux paralympiques d'été de 2012 à Londres. En 2021, le champion espère poursuivre son parcours gagnant en simple et en double pour signer un doublé historique et remporter le seul titre qui lui manque encore : l'or paralympique en simple.

Pour aller plus loin : 

Stéphane Houdet remporte le tournoi de tennis en fauteuil à Roland Garros. (8 juin 2012)


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.