Aller au contenu principal
2001, Bill Clinton gracie Marc Rich

2001, Bill Clinton gracie Marc Rich

A l'approche de la fin de son mandat présidentiel, Donald Trump enchaîne les grâces présidentielles. Parfois controversées. Des décisions qui rappellent celle qu'avait prise Bill Clinton en 2001 avec l'affaire Marc Rich. A l'époque, ce milliardaire était accusé de fraude fiscale depuis 1983.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 24.12.2020 - Mis à jour le 24.12.2020

2001, Bill Clinton gracie Marc Rich

A l'approche de la fin de son mandat présidentiel, Donald Trump enchaîne les grâces présidentielles. Parfois controversées. Des décisions qui rappellent celle qu'avait prise Bill Clinton en 2001 avec l'affaire Marc Rich. A l'époque, ce milliardaire était accusé de fraude fiscale depuis 1983.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 24.12.2020 - Mis à jour le 24.12.2020
 
A l'approche de la fin de son mandat présidentiel, Donald Trump enchaîne les grâces présidentielles. Parfois controversées. Des décisions qui rappellent celle qu'avait prise Bill Clinton en 2001 avec l'affaire Marc Rich.

Marc Rich. Ce nom ne vous dit peut-être pas grand chose et pourtant ce milliardaire s'est retrouvé au cœur d'une polémique nationale en 2001. A l'époque, le président américain Bill Clinton est à quelques jours de la fin de son mandat. C'est à ce moment là qu'il décide de gracier un milliardaire exilé en Suisse depuis 1983 pour échapper aux accusations de fraude fiscale. La décision, prise un jour avant de passer la main à George W. Bush, fait polémique. Y compris au sein même de son propre camp politique. "Les pièces du dossier prouvent à mes yeux que le président a commis une terrible erreur de jugement." regrettait Henry Waxman, député démocrate. Ed Koch, l'ancien maire démocrate de New-York et proche de Bill Clinton, allait même jusqu'à dire que la carrière de Clinton était terminée : "Il est fini. Fini politiquement. Et il aura de la chance, il n'est pas jugé coupable. Tous ceux qui le soutenaient au Congrès fulminent et ils sont consternés qu'il ait pu faire une chose pareille."

Alors pourquoi cette décision controversée ? La réponse se trouverait du côté de l'ex femme du milliardaire exilé. Denise Rich. Celle-ci serait une proche du couple Clinton à qui elle aurait versé plus d'un million de dollars pour leurs campagnes électorales. "L'ex madame Rich a offert plusieurs dizaines de milliers de dollars de meubles aux Clinton et elle a fait d'énormes contributions de campagne." affirme Dany Davis, député américain.

Suite à cette grâce présidentielle, Marc Rich a continué ses affaires. Il est mort en 2013 à l'âge de 78 ans.


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.