Aller au contenu principal
1998 : «Le mot DVD, ça vous dit quelque chose ?»

1998 : «Le mot DVD, ça vous dit quelque chose ?»

Mardi 10 mai, 150 nouveaux mots ont intégré le dictionnaire Larousse 2023, comme «vaccinodrome», «rassuriste» ou «grossophobie». Des mots dont la signification est, par définition, loin d'être évidente pour tous. L'occasion de découvrir qu'en 1998, des mots qui nous paraissent aujourd'hui évidents faisaient caler le grand acteur de théâtre Laurent Terzieff, lui-même entré cette année-là dans la rubrique noms propres du célèbre Larousse.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 12.05.2022
Interview Laurent Terzieff - 1998 - 01:44 - vidéo
 

Mardi 10 mai, 150 nouveaux mots ont intégré le dictionnaire Larousse 2023. Selon France Info, un certain nombre de ces nouveautés sont liées à la crise du Covid-19, comme « rassuriste », qui « désigne les scientifiques qui ont minimisé la pandémie », « enfermiste, qui désigne les adeptes du confinement strict », ou bien encore « vaccinodrome», à la signification plus évidente, et d'ores et déjà entré dans les usages de notre langues. Toujours selon France Info, on trouve issus d'autres champs lexicaux le mot « "yodel", un mot étranger, qui désigne un type de chanson autrichienne », mais aussi « "konjac", un tubercule asiatique utilisé en cuisine ». Enfin, « le terme "grossophobie", qui signifie la haine des gros, entre aussi cette année. »

Cette entrée de nouveau vocabulaire est l'occasion de revenir près de vingt-cinq ans en arrière, lors d'un précédent enrichissement du Larousse. Le 2 septembre 1998, le présentateur du journal de 13h de France 2 Antoine Cormery interviewe en duplex l'acteur Laurent Terzieff. Ce dernier, grand nom du théâtre et du cinéma français, décédé en 2010, vient alors tout juste de voir son nom intégré au dictionnaire, dans la catégorie des noms propres. Que pense l'acteur des Tricheurs (Marcel Carné, 1958) de cet honneur, lui demande Antoine Cormery ? « C'est une impression un peu étrange d'une crise d'identité, j'ai l'impression qu'il s'agit de quelqu'un d'autre. Mais j'assume, j'assume », répond avec modestie Laurent Terzieff, expliquant ne pas « avoir été consulté [par Larousse, NDLR] pour la notice ».

Le journaliste s'amuse ensuite à tester les connaissances de Laurent Terzieff quant aux autres nouveaux mots du Larousse. Connaît-il ainsi le mot « déperlant » ? Bonne pioche, puisque l'acteur répond du tac au tac qu'il s'agit d'un « tissu pour éviter la pluie, plus ou moins imperméable ». 

« Et DVD, ça vous dit quelque chose ? » demande alors le journaliste ? Bide : « Ah non, rien du tout », répond le lauréat. Et oui, il n'y a même pas vingt-cinq ans, le DVD était alors largement inconnu, tout le monde en était encore aux bonnes vieilles K7 VHS. Développé en décembre 1995, lancé au Japon en 1996, en 1997 aux Etats-Unis, et début 1998 en France, le DVD est donc encore plutôt rare en cette rentrée 1998. Antoine Cormery de lire alors la notice du Larousse éclairant la signification de cet étrange sigle : « Bon alors, je sors ma science : c'est un disque compact de lecture optique de capacité très supérieure à celle du compact disque. »Et de plaisanter par rapport aux problèmes techniques récurrents que rencontraient alors les rédactions audiovisuelles : « Peut-être qu'avec lui on aurait moins de problèmes de magnéto ! » Avant de conclure cet amusant entretien en rappelant que France 2, aussi, est entré dans le dictionnaire Larousse, « à la page 1342 » très exactement. 

Le Larousse 2023 contient plus de 63 800 mots, 125 000 sens et 20 000 locutions et 28 000 noms propres.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.