Aller au contenu principal
1996, sur le tournage de "Rien ne va plus" de Claude Chabrol

1996, sur le tournage de "Rien ne va plus" de Claude Chabrol

Arte diffuse ce soir une comédie de Claude Chabrol intitulée "Rien ne va plus", retrouvons l'équipe du film en plein tournage en France en en Guadeloupe.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 09.06.2020 - Mis à jour le 09.06.2020

1996, sur le tournage de "Rien ne va plus" de Claude Chabrol

Arte diffuse ce soir une comédie de Claude Chabrol intitulée "Rien ne va plus", retrouvons l'équipe du film en plein tournage en France en en Guadeloupe.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 09.06.2020 - Mis à jour le 09.06.2020
 

Rien ne va plus décrit  les péripéties de deux escrocs, Betty (Isabelle Huppert) et Victor (Michel Serrault). Elle a 30 ans et lui 60. Arnaqueurs, ils voyagent en camping- car à travers la France pour escroquer les naïfs. Leurs terrains de chasse de prédilection : les congrès professionnels. Jusqu'au jour où leurs ambitions et une obscure histoire de blanchiment d'argent va mettre leur collaboration en péril...

Le film sort en 1997, mais l'année précédente Claude Chabrol tournait dans le Sud de la France et en Guadeloupe. Le 31 décembre 1996, le Journal des Alpes assiste au tournage en intérieur. Le cinéaste est alors d'humeur badine, entre deux scènes, il plaisante : "C'est un film sur la circulation de l'argent d'une part et sur le sentiment de complicité. Je n'en dirais pas plus". Sur les activités du tandem Huppert-Serrault, le réalisateur ironise : "ils font ce que j'appelle du vol légal. Ils font comme les impôts : ils prennent un peu moins de la moitié…"

Le 30 septembre 1997, l'émission Les grands entretiens du cercle de Laure Adler profite de la sortie du film pour diffuser un reportage tourné quelques mois plus tôt sur une scène du film  avec Isabelle Huppert, François Cluzet, Michel Serrault, en présence du producteur du film, Marin Karmitz, sur le plateau. François Cluzet ne tarie pas d'éloges sur ses camarades : "Serrault, c'est quelqu'un de rare, il est très attentif, très généreux. Isabelle aussi, Claude aussi. C'est des films (...) il faut les faire. Parce que c'est ça qu'il y a de plus heureux dans notre métier, c'est quand on a affaire à des gens aussi balèzes, aussi riches." Un dernier plan saisit Michel Serrault mimant une danseuse à l'aide de quelques pas de danse et plaisantant  "je crois que j'aurais été bien".

 inavideo    

Une partie du tournage s'est déroulé aux Antilles, sur place, c'est le journal télévisé RFO qui suit le travail de l'équipe. Sur une plage guadeloupéenne on s'affaire à préparer deux scènes qui doivent être tournées au crépuscule et de nuit avec l'actrice principale. Un assistant est de corvée de nettoyage de la plage, tandis qu'une assistante prend la place d'Isabelle Huppert pour les essais lumière. Un membre de l'équipe explique qu'il faudra tourner ces scènes très vite mais qu'elles nécessiteront plusieurs heures de préparation, "il faudra éclairer toute la plage ! ". Claude Chabrol acquiesce, "le problème de la lumière est vraiment très important car il faut qu'on sente le lever du Soleil".

Pour aller plus loin

Les grands entretiens du cercle. Laure Adler s'entretient avec Claude Chabrol sur le film, notamment comment on parvient à "mener en bateau les spectateurs", en l'occurence ici concernant la relation de Huppert et de Serrault... (30 septembre 1997)

Journal de 20h00 : fête à l'occasion des 40 ans de carrière de Claude Chabrol. Claude Chabrol, un des réalisateurs de cinéma français les plus célèbres fête ses quarante ans de cinéma. Ses amis lui avaient préparé une soirée surprise pour l'occasion. Reportage sur la soirée et témoignages de ses amis Christophe Malavoy, Robin Renucci, Sandrine Bonnaire, Stéphane Audran, Bernadette Laffont. Isabelle Huppert, son actrice fétiche, et Claude Chabrol évoquent leurs diverses collaborations. (14 octobre 1997)

JT du soir de France 3. Sortie du 50e film de Claude chabrol Rien ne va plus. Interviews du réalisateur et d'Isabelle Huppert. (14 octobre 1997)

Florence Dartois


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.