Aller au contenu principal
1995, les secrets de fabrication des bonbons Haribo

1995, les secrets de fabrication des bonbons Haribo

Haribo fête ses 100 ans ! Frites acidulées, oursons colorés ou fraises Tagada, les bonbons Haribo "c'est pas que pour les enfants" comme le scande le célèbre spot publicitaire de la marque. En 1995, l'usine d'Uzès, lieu de fabrication des sucreries ouvrait ses portes à la télé...


Par la rédaction de l'INA - Publié le 11.12.2020 - Mis à jour le 11.12.2020

1995, les secrets de fabrication des bonbons Haribo

Haribo fête ses 100 ans ! Frites acidulées, oursons colorés ou fraises Tagada, les bonbons Haribo "c'est pas que pour les enfants" comme le scande le célèbre spot publicitaire de la marque. En 1995, l'usine d'Uzès, lieu de fabrication des sucreries ouvrait ses portes à la télé...


Par la rédaction de l'INA - Publié le 11.12.2020 - Mis à jour le 11.12.2020
 
Frites acidulées, oursons colorés ou fraises Tagada, les bonbons Haribo "c'est pas que pour les enfants" comme le scandait le célèbre spot de publicité de la marque. En 2020, la marque célèbre ses 100 ans. En 1995, l'usine d'Uzès, lieu de fabrication des sucreries ouvrait ses portes à la télé...

Le 5 janvier 1995, juste après les fêtes, une équipe du 12-13 Languedoc Roussillon Vent Sud se rend à l'usine Harobo d'Uzès, où l'on fabrique pas moins de 90 friandises. Aux fourneaux des hommes exclusivement ! "Ils préparent les sirops de sucre appelés formules comme dans un labo."

Direction la zone de fabrication des nounours, moulés dans le l'amidon de maïs : "on coule ensuite le sirop auquel on a ajouté pleins de bons arômes et de bons colorants". Les plaques de nounours sont ensuite stockées à 55 degrés pendant 48 heures. Et les employés ne se privent pas de goûter... "automatiquement, c'est un réflexe de goûter pour voir s'il a de la saveur ou s'il n'en a pas"confie cet employé moustachu. Le sourire gourmand, l chef du conditionnement avoue consommer "de 250 à 300 grammes de bonbons par jours depuis 1975 et tout va bien". Pas de diabète en vue, semble-t-il, pour ce monsieur.

"Chez Haribo à Uzès, on produit 5 types de bonbons : les dragifiés comme les bonbons, les gélifiés comme les nounours, les réglisses, les menthes et surtout les guimauves". Gilbert Bec, le directeur d'exploitation n'en dira pas plus, secret industriel oblige. Pas question de mettre en péril leur avance technologique. Et oui, même au pays des bonbons, on connait l'espionnage industriel !

Pour ce salarié heureux, "c'est rigolo de faire quelque chose qui va aboutir dans les bouches d'un petit enfant à la sortie de l'école, et les grandes personnes, il faut dire ce qui est, il n'y a pas que les petits enfants qui en mangent, hein...".

Pour aller plus loin

12-13 Languedoc Roussillon Vent Sud : le musée du bonbon à Uzès (23 juin 1998)

19 20 Edition nationale : les fraises Tagada ont 40 ans. Reportage consacré à la Fraise Tagada. Fabriquée notamment dans l'usine Haribo de Marseille, la recette demeure secrète. Présentation de plusieurs étapes de sa fabrication à l'occasion de son 40ème anniversaire. On apprend également l'origine de son nom. En période de crise économique, l'entreprise a enregistré une croissance de 8 % du chiffre d'affaire en 2008.(16 juin 2009)

Publicité "Fraises Tagada, j'en suis gaga" (1995)

Publicité Haribo : Chamallows... "Haribo c'est pour la vie, pour les grands et les petits" (2003)

Florence Dartois


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.