Aller au contenu principal
1994 : la France des gares abandonnées

1994 : la France des gares abandonnées

Le ministre des transports Jean-Baptiste Djebbari souhaite « redynamiser 1000 petites gares », en y remettant notamment des moyens humains. L'abandon des gares, un sujet qui concerne des millions de Français, et auquel s'intéressait ce reportage de "Rural Express" en 1994.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 06.07.2021 - Mis à jour le 06.07.2021

1994 : la France des gares abandonnées

Le ministre des transports Jean-Baptiste Djebbari souhaite « redynamiser 1000 petites gares », en y remettant notamment des moyens humains. L'abandon des gares, un sujet qui concerne des millions de Français, et auquel s'intéressait ce reportage de "Rural Express" en 1994.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 06.07.2021 - Mis à jour le 06.07.2021
Les gares abandonnées - 1994 - 12:17 - vidéo
 
Les gares abandonnées - 1994 - 12:17 - vidéo

Le ministre délégué aux transports Jean-Baptiste Djebbari était l’invité de BFM Politique, en partenariat avec Le parisien, ce dimanche 4 juillet. Sur le sujet du ferroviaire, le ministre a confirmé que le gouvernement souhaitait, avec la SNCF, remettre des moyens humains dans "1000 petites gares". 

Le plan voulu par le gouvernement pour redynamiser et régénérer ces petites gares vient à point nommé après que la Défenseure des droits, Claire Hédon, a épinglé, dans un rapport publié jeudi 1er juillet, la SNCF pour ses « points d’arrêts non gérés », l'absence de personnel, de contact humain, source d’« inégalités de traitement des voyageurs ».

Le 18 septembre 1994, le magazine "Rural Express", diffusé sur FR3, consacrait un long reportage à cette France, rurale, des gares abandonnées. Avec la suppression de nombreuses lignes secondaires, la SNCF réorganisait sa gestion de ces gares, vendant certaines d'entre elles, ou informatisant l'accueil des clients pour les gares toujours en service.

Le passage du contact humain à la gestion informatique était vécu douloureusement, aussi bien de la part des usagers que des personnels de la SNCF, qui avaient l'impression de se voir voler leur carrière et minimiser leurs compétences et savoirs-faire. 


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.