Aller au contenu principal
1994, Daryl Hannah enflamme le festival de Gérardmer

1994, Daryl Hannah enflamme le festival de Gérardmer

Cette année, Covid oblige, le 28e festival international du film fantastique de Gérardmer se déroule en ligne. Retour en 1994, lors de la première édition du festival qui s'appelait alors "Fantastica". Cette année-là, la star c'était Daryl Hannah.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 28.01.2020 - Mis à jour le 28.01.2021

1994, Daryl Hannah enflamme le festival de Gérardmer

Cette année, Covid oblige, le 28e festival international du film fantastique de Gérardmer se déroule en ligne. Retour en 1994, lors de la première édition du festival qui s'appelait alors "Fantastica". Cette année-là, la star c'était Daryl Hannah.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 28.01.2020 - Mis à jour le 28.01.2021
 

1994. Le festival du film fantastique se déroule pour la première fois à Gérardmer. la petite ville des Vosges est en ébullition. Pourquoi ? Parce qu'une super star va venir ptésenter son film en compétition. Ce film c'est L'attaque de la femme de cinquante pieds de Christopher Guest. La vedette,  la comédienne Daryl Hannah. Même les gendarmes sont "tout chose". Ce que confirme ce jeune membre des forces de l'ordre : "Le rêve de tout homme est de la voir".

Un rêve qu'il devra partager avec la foule des badauds massés devant le cinéma. Fausse joie... Gérard Jugnot se faufile au milieu des curieux.

Et la voilà enfin !

En interview, l'actrice évoque son personnage qui grandit lorsqu'elle se met en colère : "L'héroïne est en réalité timide, très fragile. Une femme docile qui se laisse manipuler parce qu'elle manque de fierté. Lorsqu'elle grandit physiquement, elle devient plus forte aussi psychologiquement... Et je trouvais que c'était une métaphore intéressante".  Une situation que la jeune femme de 1m78 a parfois vécu comme un handicap dans sa propre carrière : "Moi-même, je suis très grande et il m'est arrivé plus d'une fois de ne pas avoir de rôle parce que je dépasse les acteurs d'Hollywood".

Comme à Cannes, la montée des marches est le passage obligé de la star mais sans tapis rouge, obligeant Lionel Chouchan, l'organisateur du festival, à constater amusé : "Chacun ses marches !".     

A voir aussi

Le shooting photos de Daryl Hannah à Gérardmer en 1994.

D'autres contenus sur Daryl Hannah


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.