Aller au contenu principal
1993, Sacha Distel interprète "Tiens !.. Tiens !.. Tiens !.."

1993, Sacha Distel interprète "Tiens !.. Tiens !.. Tiens !.."

Sacha Distel nous a quittés le 22 juillet 2004, chanteur, guitariste émérite, ce passionné de jazz était aussi le neveu de Ray Ventura, fondateur de l'orchestre des collégiens 40. En 1993, il interprétait "Tiens !.. Tiens !.. Tiens !..", l'un des plus gros succès de son oncle."

 

Par la rédaction de l'INA - Publié le 18.07.2019 - Mis à jour le 18.07.2019

1993, Sacha Distel interprète "Tiens !.. Tiens !.. Tiens !.."

Sacha Distel nous a quittés le 22 juillet 2004, chanteur, guitariste émérite, ce passionné de jazz était aussi le neveu de Ray Ventura, fondateur de l'orchestre des collégiens 40. En 1993, il interprétait "Tiens !.. Tiens !.. Tiens !..", l'un des plus gros succès de son oncle."

 

Par la rédaction de l'INA - Publié le 18.07.2019 - Mis à jour le 18.07.2019
Sacha Distel interprète "Tiens tiens tiens" - 1993 - 02:38 - vidéo
 
Sacha Distel interprète "Tiens tiens tiens" - 1993 - 02:38 - vidéo
Sacha Distel nous a quittés le 22 juillet 2004, chanteur, guitariste émérite, ce passionné de jazz était aussi le neveu de Ray Ventura, fondateur de l'orchestre des collégiens dans les années 40. En 1993, pour l'émission Matin bonheur, il interprétait Tiens !.. Tiens !.. Tiens !.., l'un des plus gros succès de l'orchestre de son oncle.

Pour interpréter ce tube composé en 1939, sur des paroles d'André Hornez et une musique de Paul Misraki, Sacha Distel a recréé un nouvel orchestre "des Collégiens" et c'est avec un look, très 40's qu'il apparaît, les cheveux gominés, pour interpréter cette enjouée.

"Un matin vous ouvrez la fenêtre
L'air vous semble soudain plus léger
C'est comme un frisson qui vous pénètre
Il y a quelque chose de changé
Tiens! tiens! tiens!
Déjà les feuilles poussent
Tiens! tiens! tiens!
Ça sent le romarin
Dans les jardins les lilas se trémoussent
Et les petites pommes ont déjà le pépin..."

Pour aller plus loin

Le même jour, il interprète un autre tube intitulé Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux, composée en 1938 par Paul Misraki avec des paroles d'André Hornez pour le film Feux de joie de Jacques Houssin.  

Ecouter, voir : Concert de jazz. Extrait d'un concert de jazz dans une cave. Deux morceaux, joués par des musiciens et instruments différents. On reconnaît le chanteur Sacha Distel qui joue de la guitare pendant le second morceau. (25 mars 1955)

L'invité du dimanche : Ray Ventura et son neveu Sacha Distel s'entretiennent avec Georges De Caunes. L'oncle loue les qualités de Sacha. Georges de Caunes interroge enfin Sacha Distel sur la possible influence de la musique pop sur la société française et l'importance de la guitare dans ce courant musical. (21 juin 1970) 

Dans Matin bonheur, en compagnie de Lionel Cassan, il rend hommage à son oncle Ray Ventura et évoque la formation de son orchestre des Collégiens. (17 juin 1993)

Jazz poursuite : Sacha Distel et le jazz. Au micro de Marie Duprat, il revient sur son rapport au jazz grâce à son entourage familial. Son oncle, Ray Ventura lui a permis de s'ouvrir à ce genre musical. Il évoque également sa rencontre avec Henri Salvador qui lui a fait découvrir la guitare. (France Culture, 9 avril 2004, audio) 

Jazz poursuite : au micro de Marie Duprat, Sacha Distel revient sur son passage de guitariste à chanteur, grâce à Frank Sinatra et Tony Bennett. Il évoque ses premiers pas de chanteur. (France Culture, 9 avril 2004, audio)  

Florence Dartois


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.