Aller au contenu principal
1993, Michel Bouquet : "j'aime que le personnage soit une surprise"

1993, Michel Bouquet : "j'aime que le personnage soit une surprise"

Michel Bouquet est né le 6 novembre 1925. Acteur de théâtre et de cinéma, la longévité de sa carrière fait de lui l'un des comédiens français les plus importants des sept dernières décennies.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 02.11.2020 - Mis à jour le 02.11.2020

1993, Michel Bouquet : "j'aime que le personnage soit une surprise"

Michel Bouquet est né le 6 novembre 1925. Acteur de théâtre et de cinéma, la longévité de sa carrière fait de lui l'un des comédiens français les plus importants des sept dernières décennies.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 02.11.2020 - Mis à jour le 02.11.2020
Michel Bouquet sur son travail d'acteur - 1993 - 01:28 - vidéo
 
Michel Bouquet sur son travail d'acteur - 1993 - 01:28 - vidéo

Michel Bouquet s'engage dans la voie du théâtre sous la houlette de Maurice Escande, sociétaire de la Comédie-Française, qui lui proposera de suivre ses cours. Admis au Conservatoire, il devient rapidement le comédien-fétiche de Jean Anouilh. Il débute sur les planches en 1944 dans La Première Étape. Grand acteur de théâtre, Michel Bouquet apparaît sur grand écran en 1947 dans Brigade criminelle. Il sera dirigé par les plus grands cinéastes tels Clouzot, Gance, Grémillon, puis plus tard Chabrol et Truffaut. Discret bien qu'ardent, son air austère intrigue mais son secret, c'est la rigueur et le travail acharné. Ce 17 mars 1993, dans l'émission Le cercle de minuit, Michel Field demande à l'acteur de décrire la manière dont "il rentre dans un rôle".

"Simplement, c'est des lectures successives et ces lectures je les "éboule". J'imagine le rôle d'une certaine manière et puis j'éboule. Je vais en chercher un autre, d'une manière plus profonde. J'éboule et caetera, et caetera. Ça laisse des strates et ce qui fait qu'à la fin, après avoir éboulé beaucoup le personnage et de l'avoir remplacé par d'autres manières de le voir, j'arrive à ne plus avoir besoin de jouer. Je me laisse envahir, en quelque sorte, par lui. Et toutes ces strates différentes déposent quelque chose qui, je crois, est visible à la pellicule, sans que j'aie besoin de le jouer à proprement parler".

Tel un artisan qui parlerait de son ouvrage, il poursuit : "C'est en fait un exercice pour polir, pour affiner et pour ne plus avoir à m'emmêler. Je n'aime pas montrer quelque chose que j'aurais voulu montrer. J'aime que mon personnage me surprenne et j'aime que le personnage soit une surprise et me dicte très exactement ce qu'il attend de moi. Je me mets à son service en quelque sorte".

Michel Bouquet a obtenu les Césars du meilleur acteur à deux reprises (2002 et 2006) ainsi que les Molières du comédien en 1998 et 2005 pour 7 nominations. En 2014, Fabrice Luchini lui remet un Molière d'honneur.


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.