Aller au contenu principal
1991, la mini-marée noire de l'entreprise Lafarge

1991, la mini-marée noire de l'entreprise Lafarge

Une enquête vient d'être ouverte contre Lafarge après une "suspicion de pollution" de la Seine. Ce n'est pas la première fois que l'entreprise française est pointée du doigt. Déjà, en 1991, des quantités d'hydrocarbures avaient été déversées dans le fleuve en Seine-Maritime.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 01.09.2020 - Mis à jour le 03.09.2020

1991, la mini-marée noire de l'entreprise Lafarge

Une enquête vient d'être ouverte contre Lafarge après une "suspicion de pollution" de la Seine. Ce n'est pas la première fois que l'entreprise française est pointée du doigt. Déjà, en 1991, des quantités d'hydrocarbures avaient été déversées dans le fleuve en Seine-Maritime.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 01.09.2020 - Mis à jour le 03.09.2020
Pollution sur la Seine - 1991 - 01:46 - vidéo
 
Pollution sur la Seine - 1991 - 01:46 - vidéo

La Seine-Maritime. Son pont de Tancarville, son estuaire de la Seine, sa cimenterie Lafarge et... sa pollution marine. Nous sommes en 1991 et l'entreprise française spécialisée dans les matériaux de construction se retrouve au cœur d'une polémique. En cause, une mini-marée noire causée par une fuite dans la chaufferie de la société. Résultat, des quantités d'hydrocarbures se déversent dans l'estuaire. Des dizaines d'oiseaux sont englués et la flore est aussi particulièrement touchée. "Tout le rivage sur plusieurs kilomètres est souillé. Déjà, ce matin on a ramassé plus de 20 oiseaux mazoutés. Ils sont en plus difficiles à attraper car ils se cachent sous les roseaux. Il y a vraisemblablement plusieurs centaines d'oiseaux de touchés." expliquait Jean-Pierre Jacques du comité de sauvegarde de la faune sauvage.

De son côté, l'entreprise Lafarge tentait de se défendre. A l'image de son directeur des ciments, Francis Rémy : "Quelques nappes sont parties avec les vents d'est le long du canal. Quand on pompe, il y a de l'eau et du fuel. Bon, moi j'estime que c'est de l'ordre de quelques mètres cube, probablement une dizaine qui s'est échappé de l'usine."


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.