Aller au contenu principal
1988, le prince Philip : président de WWF

1988, le prince Philip : président de WWF

A l'occasion des 60 ans de la création de WWF, découvrons de quelle manière le Prince Philip s'impliqua, dès sa fondation, dans l'action de cette organisation de défense de l'environnement.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 28.04.2021 - Mis à jour le 28.04.2021
 

Le WWF ou Fonds mondial pour la nature (World Wildlife Fund) a été créé le 29 avril 1961. Cette organisation non gouvernementale internationale oeuvre à la protection de l'environnement et au développement durable. On le sait peu, mais le Prince Philip a été, de 1981 à 1996, le président de l'organisation mondiale de conservation et était le président émérite du WWF International au moment de son décès le 9 avril 2021. En 1988, le prince Philip acceptait d'évoquer les missions de l'ONG.

Le 7 octobre 1988, le journal de 13h00 d'Antenne 2 diffusait un court extrait d'un entretien que le duc d'Edimbourg, alors président du World Wildlife Fund, avait accordé à Allain Bougrain-Dubourg dans le cadre de l'émission "Animalia". Au château de Windsor, il dressait un bilan de l'action du WWF en matière de protection de la nature et de défense des animaux, soulignant que 4600 espèces animales étaient menacées d'extinction, dont "200 en France". Dans un français impeccable, même s'il s'avouait parfois découragé par l'ampleur de la tâche, il proposait quelques pistes d'action que chacun, à sa petite échelle, pouvait réaliser pour préserver l'environnement comme : "Donner une place dans les jardins ou les propriétés pour la vie sauvage. De ne pas polluer les eaux, de garder les oiseaux et les animaux de passage. Chacun a une responsabilité locale, directe", il concluait en promouvant les achats responsables qui ne mettaient pas en péril la survie "les animaux sauvages en danger". Un ton très moderne dans le contexte du "tout fric" des années 80.

WWF est l'une des plus importantes ONG environnementalistes du monde, elle travaille dans plus de cent pays, et soutient environ 1 300 projets environnementaux. A la mort du duc d'Edeimbourg, le site wwf a rendu hommage à son action en rappelant qu'il avait été à l'origine de la création en 1970 de "la plus haute distinction en matière de conservation, baptisée en son honneur "Prix du Duc d'Édimbourg pour la conservation", afin de reconnaître et d'encourager les réalisations importantes dans le domaine de l'environnement mondial".


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.