Aller au contenu principal
1985 : Annie Cordy apprend au public à chanter "Cho Ka Ka O"

1985 : Annie Cordy apprend au public à chanter "Cho Ka Ka O"

Selon des associations belges, la chanson populaire et festive véhiculerait des stéréotypes qui n’ont plus lieu d’être aujourd’hui. L'année de sa sortie, elle semblait pourtant être très appréciée des spectateurs de l'émission "Champs-Elysées".


Par la rédaction de l'INA - Publié le 17.03.2021 - Mis à jour le 17.03.2021

1985 : Annie Cordy apprend au public à chanter "Cho Ka Ka O"

Selon des associations belges, la chanson populaire et festive véhiculerait des stéréotypes qui n’ont plus lieu d’être aujourd’hui. L'année de sa sortie, elle semblait pourtant être très appréciée des spectateurs de l'émission "Champs-Elysées".


Par la rédaction de l'INA - Publié le 17.03.2021 - Mis à jour le 17.03.2021
Annie Cordy et "Cho ka ka o" - 1985 - 02:36 - vidéo
 
Annie Cordy et "Cho ka ka o" - 1985 - 02:36 - vidéo
Selon des associations belges, la chanson véhiculerait des stéréotypes qui n’ont plus lieu d’être aujourd’hui. L'année de sa sortie, elle semblait pourtant être très appréciée des spectateurs de l'émission "Champs-Elysées".

La chanson d'Annie Cordy Cho Ka Ka O (Chaud cacao) est-elle raciste ? À Bruxelles, un tunnel portant le nom de Léopold II devrait être rebaptisé à l'automne 2021 en hommage à la chanteuse décédée en 2020. Mais cette décision provoque des réactions inattendues à propos du célèbre tube. Selon des associations, les paroles véhiculeraient des clichés et stéréotypes racistes.

Ce qui étonne la Licra par exemple. La Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme, dans un tweet daté du 15 mars 2021, a ironisé : "Désolé de déranger les dingues mais dans « Chaud cacao », le racisme vise-t-il les « dragons siffleurs », les crabes-tambours ou les « loups-garous » ? C’est pour un ami belge qui voudrait se rendre sur l’île aux merveilles. Merci. #ilssontdevenusfous". Même stupéfaction du côté de l'auteur du titre, Vivien Vallay, qui a déclaré à la RTBF : "Ce n’est pas une chanson raciste... et Dieu sait si l’auteur-compositeur de cette chanson (que je suis) ne l’est pas. La vocation de cette chanson ne l’est pas et ne le sera jamais de chez jamais !"

Le 27 avril 1985, dans l'émission "Champs-Elysées", revêtue de sa célèbre tenue de scène bigarrée et de sa tasse de chocolat chaud en guise de chapeau, Annie Cordy invitait le public à reprendre le refrain entraînant avec elle. Elle appelait quelques spectateurs sur scène pour leur apprendre les rudiments de sa chorégraphie. Finalement, dans la bonne humeur générale, tout le public chantait en cœur le célèbre refrain :

"Cho Ka Ka O

Cho chocolat

Si tu me donnes des noix de coco

Moi je te donne mes ananas

Cho Ka Ka O

Cho cho cho chocolat

Rikiki tes petits kiwis

Les babas de mes baobabs

Cho Ka Ka O

Cho chocolat

Si tu me donnes des noix de coco

Moi je te donne mes ananas

Cho Ka Ka O..."

Ce titre fait partie des plus gros hits de l'artiste belge, comme Tata Yoyo ou La Bonne du curé. Il s'est vendu à environ 300 000 exemplaires en France lors de sa sortie.

Retrouver la chanson dans son intégralité :

Sur la chaîne inachansons de YouTube

Pour aller plus loin :

Voir d'autres contenus sur Annie Cordy 

Annie Cordy : la passion fait la force. (Article) 

1957, Annie Cordy : comment elle a failli perdre sa tenue au Lido. (Article) 

Champs Elysées : Pot-pourri de chansons. (13 mars 1982) 

Numéro Un : Annie Cordy chante Ça ira mieux demain (30 octobre 1976)

Florence Dartois


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.