Aller au contenu principal
1984, Marguerite Duras sur la "honte" qu'elle éprouvait pour sa mère

1984, Marguerite Duras sur la "honte" qu'elle éprouvait pour sa mère

Arte diffuse ce mercredi soir "Un barrage contre le Pacifique", réalisé en 2008 d'après le roman éponyme de Marguerite Duras, ayant pour personnage principal sa propre mère. En 1984, Marguerite Duras évoquait cette mère si originale. 


Par la rédaction de l'INA - Publié le 06.10.2020 - Mis à jour le 07.10.2020

1984, Marguerite Duras sur la "honte" qu'elle éprouvait pour sa mère

Arte diffuse ce mercredi soir "Un barrage contre le Pacifique", réalisé en 2008 d'après le roman éponyme de Marguerite Duras, ayant pour personnage principal sa propre mère. En 1984, Marguerite Duras évoquait cette mère si originale. 


Par la rédaction de l'INA - Publié le 06.10.2020 - Mis à jour le 07.10.2020
Marguerite Duras sur sa mère - 1984 - 02:46 - vidéo
 
Marguerite Duras sur sa mère - 1984 - 02:46 - vidéo
Arte diffuse ce mercredi soir Un barrage contre le Pacifique, film de Rithy Panh réalisé en 2008 d'après le roman éponyme de Marguerite Duras, et ayant pour personnage principal la propre mère de l'auteure de L'Amant.

En 1984, Marguerite Duras confiait à Bernard Pivot les sentiments contrastés que lui inspiraient cette mère originale, veuve d'un fonctionnaire dans l'Indochine coloniale des années 1930 : "le paradis d'une mère qui était tout à la fois, le malheur, l'amour, l'injustice, l'horreur", et qui, à cause de ses vêtements pauvres et ridicules lui faisait souvent "honte". 

L'histoire d'Un barrage contre le Pacifique raconte comment la mère de Marguerite Duras, après avoir investi tout son argent dans une rizière, tente de bâtir un barrage contre l'océan afin de protéger son terrain des inondations destructrices, luttant contre les éléments mais aussi contre les tracasseries de l'administration coloniale. 

Toujours face à Bernard Pivot, Marguerite Duras se souvenait aussi du racisme de sa mère, caractéristique de cette époque. Un racisme vis-à-vis des Asiatiques, viscéral : "il y avait une chose pire pour elle que les barrages, c'était cette appartenance à la race blanche". 


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.