Aller au contenu principal
1983, Sean Connery ravi d'être toujours au service de Sa Majesté

1983, Sean Connery ravi d'être toujours au service de Sa Majesté

Sean Connery reste la figure mythique de James Bond, un rôle qu'il incarnera à 7 reprises entre 1962 et 1983. Il possédait aussi un humour à toute épreuve comme il le prouvait ici lors de la tournée promotionnelle de son dernier James Bond.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 04.08.2020 - Mis à jour le 01.11.2020

1983, Sean Connery ravi d'être toujours au service de Sa Majesté

Sean Connery reste la figure mythique de James Bond, un rôle qu'il incarnera à 7 reprises entre 1962 et 1983. Il possédait aussi un humour à toute épreuve comme il le prouvait ici lors de la tournée promotionnelle de son dernier James Bond.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 04.08.2020 - Mis à jour le 01.11.2020
Sortie de "Jamais plus jamais" - 1983 - 04:03 - vidéo
 
Sortie de "Jamais plus jamais" - 1983 - 04:03 - vidéo

Le 23 novembre 1983, le journal de 20h00 d'Antenne 2 consacre un reportage à Sean Connery, qui vient à nouveau d'endosser le costume du célèbre agent secret 007 dans Jamais plus jamais (Never Say Never Again) réalisé par Irvin Kershner. Particularité de cette année 1983, quelques mois plus tôt en septembre, un autre James Bond, Octopussy, était sorti sur les écrans dans la franchise officielle, avec Roger Moore dans le smoking de l'espion de Sa Majesté. Pas de quoi agacer l'acteur écossais au cours de sa tournée internationale. "Très au point, il a toujours le mot pour rire..."

Le long reportage le suit de son avion à son arrivée à Monaco où l'acteur accorde une conférence de presse. Lorsqu'on lui demande ce qui le différencie avec son concurrent, il répond avec humour et plaisante sur l'âge de son confrère, "Roger Moore est le vrai Bond parce qu'il est plus âgé que moi…"

Plus tard, les caméras l'escortent dans un gala où l'acteur, son épouse française, accompagnés d'anciennes James Bond Girl tel Ursula Andress ou Claudine Auger rencontrent la famille royale du rocher.

Dans la soirée, dans une interview accordée à France Roche, il explique ce qui différencie ce long métrage à Octopussy, "notre approche est plus réaliste et nous l'espérons, avec plus d'humour, de physique. Roger joue dans un autre registre, celui de la comédie et de la parodie".

En bonne forme physique, l'acteur explique avoir accepté de réaliser certaines cascades mais sa limite, c'est l'eau, comme il le reconnait humblement, "je ne suis fier pas à l'idée de plonger dans l'eau. J'ai tendance à la claustrophobie et l'idée d'être immergé à 15 mètres de fond dans une cloche avec des requins tout autour…" il éclate de rire avant de poursuivre et de rendre hommage avec classe au professionnalisme de Barbara Carrera, sa partenaire dans le film, "elle avait aussi peur que moi mais elle l'a fait…"

Cet acteur écossais charismatique, anobli par la reine d'Angleterre Élisabeth II en 2000, a fait partie à plusieurs reprises des hommes les plus sexy du monde. Il reste pour les cinéphiles le James Bond le plus apprécié de la saga.


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.