Aller au contenu principal
1982, Yves Montand et Isabelle Adjani complices dans "Tout feu tout flamme"

1982, Yves Montand et Isabelle Adjani complices dans "Tout feu tout flamme"

France 3 diffuse ce lundi soir "Tout feu tout flamme" de Jean-Paul Rappeneau (1982), avec Yves Montand et Isabelle Adjani, les « deux meilleurs acteurs français du moment ».


Par la rédaction de l'INA - Publié le 24.08.2020 - Mis à jour le 24.08.2020

1982, Yves Montand et Isabelle Adjani complices dans "Tout feu tout flamme"

France 3 diffuse ce lundi soir "Tout feu tout flamme" de Jean-Paul Rappeneau (1982), avec Yves Montand et Isabelle Adjani, les « deux meilleurs acteurs français du moment ».


Par la rédaction de l'INA - Publié le 24.08.2020 - Mis à jour le 24.08.2020
Yves Montand sur "Tout feu tout flamme" - 1982 - 04:42 - vidéo
 
Yves Montand sur "Tout feu tout flamme" - 1982 - 04:42 - vidéo
France 3 diffuse ce lundi soir Tout feu tout flamme, une comédie sortie en 1982, avec Yves Montand et Isabelle Adjani, que le réalisateur Jean-Paul Rappeneau considérait comme les « deux meilleurs acteurs français du moment ».

Tout feu tout flamme raconte l'histoire de Victor (Yves Montand), un homme d'affaires plein de charme, toujours fourré au Canada ou aux Bahamas pour des opérations pas très nettes dans le milieu des casinos, qui laisse ses trois filles vivre leur vie en France depuis la mort de leur mère. Un jour, Victor revient chargé de cadeaux pour se faire pardonner ses longues absences. Sa fille aînée, Pauline (Isabelle Adjani), est tout le contraire de son père. Droite, sérieuse, elle est une brillante polytechnicienne. Le père et la fille se jaugent et se confrontent, mais finissent pas se retrouver et s'allier face à l'entourage peu scrupuleux de Victor. 

Lors de la sortie du film en salles, Yves Montand est l'invité de Philippe Labro sur le plateau d'Antenne 2 Midi pour évoquer son rôle : 

« Ce personnage est un anti-héros et un adolescent attardé, ce qui me plaît bien. C'est un monsieur qui n'est jamais devenu adulte en quelque sorte, et qui poursuit un rêve. On connaît tous, dans chaque famille, quelqu'un de la sorte : l'oncle, le père, le frère, qui a une idée géniale qu'il doit réussir. Il met tout le monde sur la paille, il y croit sincèrement, mais ça ne marche pas. Et pourtant c'est un personnage sincère mais entier dans ce qu'il essaye d'entreprendre. »

Yves Montand ne tarit pas d'éloges sur sa partenaire Isabelle Adjani, qu'il juge l'une des « quatre meilleures actrices françaises, aux côté d'Isabelle Huppert, de Miou-Miou et Nathalie Baye », ainsi que du réalisateur Jean-Paul Rappeneau, quelqu'un « d'enthousiaste, qui communique [cet état d'esprit], qui vous met à l'aise tout en sachant parfaitement ce qu'il veut. » 

Jean-Paul Rappeneau est tout aussi dithyrambique. Devant la caméra de FR3 Nord-Pas-de-Calais, il partage la satisfaction de réunir les « deux meilleurs acteurs français du moment que sont Yves Montand et Isabelle Adjani » : « Elle est absolument inouïe, et lui est un superbe acteur, le plus grand à l'heure actuelle, justement parce qu'il peut aller et se déplacer de la comédie à la gravité en quelques secondes. »

Pour Isabelle Adjani, le film met face à face deux personnages, le père et la fille, qui se font leur « propre éducation en quelques jours, qui s'apprennent tout ce qu'ils peuvent apprendre l'un sur l'autre, et qui en apprennent autant sur eux-mêmes. »

Michel Berger, compositeur de la musique du film, interprète le 12 janvier 1982 face à Isabelle Idjani le thème de son personnage, sur le plateau de Formule 1.


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.