Aller au contenu principal
Phil Collins : «Je pense que je suis plus moi-même en solo qu’avec Genesis»

Phil Collins : «Je pense que je suis plus moi-même en solo qu’avec Genesis»

Légendaire batteur puis chanteur du groupe Genesis, Phil Collins a fait ses adieux à la scène à Londres le 26 mars, affaibli par des problèmes de santé. Interviewé en 1982 par Antoine de Caunes, il revenait sur ses différents styles de musique et sur l'interdiction d'un de ses clips.

 

Par la rédaction de l'INA - Publié le 28.01.2021 - Mis à jour le 29.03.2022
Phil COLLINS à propos de sa carrière - 1982 - 04:41 - vidéo
 

Phil Collins raccroche. C'est devant le public de l'O2 Arena de Londres que le musicien a décidé de mettre un terme à sa carrière le 26 mars. Touché depuis plusieurs années par de sérieux troubles de santé qui l'empêchent d'enchaîner les concerts, le batteur et chanteur iconique de Genesis a décidé d'arrêter de se produire sur scène. Des adieux émouvant lors desquels l'auteur d'«Another day in paradise» a laissé les baguettes à son fils Nicholas.

En 1982, Phil Collins expliquait à Antoine de Caunes comment l’alchimie avec le groupe Genesis lui a permis de créer de la musique qu’il n’aurait pu écrire tout seul. Pionnier du rock progressif britannique dans les années 70, le musicien racontait le processus de création en groupe. Selon lui, la musique est avant tout un « outil », un moyen d’expression. L’objectif est de faire les meilleurs morceaux possibles. C’est pourquoi, expliquait-il, « plusieurs genres de musique coexistent à l’intérieur de Genesis ».  Il affirme par ailleurs être plus lui-même « en solo qu’avec Genesis».

Son premier album solo, Face value sorti en 1981 avec le célèbre In the air tonight, reflétait également l’éclectisme musical de Phil Collins. L’album mêlant volontiers différents styles musicaux, les spécialistes lui reprocheront une direction artistique bancale. Pourtant, le disque a obtenu un large succès public et se classera en haut du hit-parade de nombreux pays.

La star expliquait ensuite comment la BBC avait censuré son clip « Thru' These Walls » dans lequel, depuis son lit, il espionnait à travers le mur ses voisins faire l’amour.

Retrouvez la crème de l'underground britannique avec cet extrait du concert de Genesis au Bataclan à Paris, le 10 janvier 1973. Ils interprètent "Musical box", tiré de l'emblématique l'album "Nursery cryme".

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.