Aller au contenu principal
Antoinette Fouque, pionnière de la journée de la femme en France en 1981

Antoinette Fouque, pionnière de la journée de la femme en France en 1981

À l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, laissons la parole à Antoinette Fouque, figure historique du MLF, qui fut à l'origine de l'adoption de cette journée en France.

 

Par Florence Dartois - Publié le 08.03.2018 - Mis à jour le 08.03.2022
 

La journée internationale des droits des femmes est célébrée dans de nombreux pays le 8 mars. Cette journée internationale met en avant la lutte pour les droits des femmes et notamment pour la fin des inégalités par rapport aux hommes. 

Derrière son adoption en France en 1982 se cache l'action du MLF auprès du président de la République de l'époque. C'est aussi le combat d'une femme en particulier, Antoinette Fouque, figure historique du mouvement féministe. Elle raconte ici comment elle parvint à convaincre François Mitterrand d'instituer cette journée dédiée aux femmes en France.

Dans l'archive en tête d'article, du 12 décembre 1981, la Psychanalyse du MLF révèle que son groupe a écrit au président Mitterrand pour lui demander la création d'une fête nationale des femmes à la date du 8 mars. Elle souligne, qu'elle aurait souhaité aller plus loin : que ce soit un jour férié, chômé et payé. Elle explique notamment en quoi cette journée devait être différente du 1er mai, fête du travail. Antoinette Fouque voulait que toutes les femmes soient mises en valeur dans cette journée, et pas seulement les travailleuses officielles, tenant à réhabiliter la notion de « femme au foyer ».

La reconnaissance des femmes

Car pour la militante, il s'agit de faire prendre conscience que « les femmes sont aussi des travailleuses dans le travail domestique. Un travail au noir, non rémunéré ». Elle ajoute que « les femmes ont produit cette année plus de 800 000 enfants », un travail invisible mais non reconnu par la société. La militante affirmant que « les femmes sont des travailleuses à la puissance 3. Et cette journée leur est due ».

La militante confie ensuite que François Mitterrand s'est montré tout de suite réceptif à cette idée : « Non seulement il ne s'est pas montré hostile, mais le Président de la République, à qui nous avons écrit directement, nous a répondu dans les trois jours. Ce qui est extrêmement bienveillant et attentif de sa part, avec un avis très favorable, sympathique. »

Le gouvernement socialiste allait officialiser la journée de la femme quelques mois plus tard, le 8 mars 1982, cinq ans après sa reconnaissance officielle par les Nations Unies.

Qui était Antoinette Fouque ?

Diplômée universitaire, Antoinette Fouque s’engage activement dans la défense des droits des femmes. Elle cofonde en 1968 le Mouvement de libération des femmes (MLF), et les éditions Des Femmes en 1973, afin d’encourager les femmes à écrire.

À travers le MLF et l’association Alliance des Femmes pour la Démocratie (AFD) créée en 1989, elle étend son combat en développant une politique de solidarité active, autour des femmes en lutte à travers le monde. C’est dans ce cadre qu’elle rencontre l’anti-franquiste espagnole Eva Forest, la Birmane Aung San Suu Kyi, la Bangladaise Taslima Nasreen ou encore la Turque Leyla Zana.

Élue députée au Parlement européen de 1994 à 1999, elle poursuit son combat pour les droits des femmes, tourné vers l’Europe et l’international, à travers des commissions et des conférences organisées par les Nations Unies.

Antoinette Fouque décède le 20 février 2014 à Paris. Elle était Commandeure de la Légion d’honneur, Grand officier de l’Ordre national du Mérite et Commandeure des Arts et des Lettres.

Crédit photos : AFP

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.