Aller au contenu principal
1978, lorsque les petites annonces de "Libé" permettaient de draguer

1978, lorsque les petites annonces de "Libé" permettaient de draguer

Depuis le 12 mars, une étudiante recherchait sur Instagram un jeune homme croisé dans le métro parisien. L'histoire se termine bien, le mystérieux voyageur de la ligne 8 a pris contact avec elle. Dans les années 70, ce sont les petites annonces de Libération qu'elle aurait utilisé pour le retrouver.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 18.03.2021 - Mis à jour le 19.03.2021

1978, lorsque les petites annonces de "Libé" permettaient de draguer

Depuis le 12 mars, une étudiante recherchait sur Instagram un jeune homme croisé dans le métro parisien. L'histoire se termine bien, le mystérieux voyageur de la ligne 8 a pris contact avec elle. Dans les années 70, ce sont les petites annonces de Libération qu'elle aurait utilisé pour le retrouver.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 18.03.2021 - Mis à jour le 19.03.2021
Petites annonces : "Chéri je t'aime" - 1978 - 03:12 - vidéo
 
Petites annonces : "Chéri je t'aime" - 1978 - 03:12 - vidéo

La jeune fille a bien retrouvé son bel inconnu, lecteur de Sartre, à l'aide d'un message posté sur son Instagram - et partagé des milliers de fois - et d'affichettes collées dans le métro. Autre époque, autres pratiques : jusqu'aux années 2000, le journal Libération offrait dans ses pages, la possibilité à ses lecteurs en mal d'amour et de rencontres, de publier leurs petites annonces. Voilà de quoi donner des idées à Alain Scoff, chroniqueur dans l'émission La Lorgnette. En janvier 1978, pour vérifier que les petites annonces fonctionnent, il repère celle d'une certaine Brigitte. La jeune femme invite les lecteurs à la rejoindre, à midi, à la sortie du métro Richard Lenoir, pour faire plus ample connaissance...

Petite annonce de Libération, extraite du reportage

En caméra cachée, le journaliste demande à une comédienne de jouer Brigitte à l'heure dite. Vous allez le voir, l'impact du message est évident, et il faudra l'intervention du chroniqueur pour éviter "l'émeute"…

Cette fois-ci, l'étudiante romantique a bien retrouvé le voyageur, mais mauvaise nouvelle, il est déjà en couple. Elle aura eu moins de chance que la Brigitte fictive de La Lorgnette, qui était pour la petite histoire, la véritable épouse d'Alain Scoff. Il sera le seul à repartir à son bras.

Pour aller plus loin :

Agences matrimoniales : à la recherche de l'âme soeur. (Article)

Lime et Mimie Mathy "Dans le salon d'une agence matrimoniale" (Sketch)

Trouver l'amour : du Minitel à Tinder (Module ina-France info)

Florence Dartois


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.