Aller au contenu principal
1976 : le loto, jeu gagnant de la loterie nationale...

1976 : le loto, jeu gagnant de la loterie nationale...

Le "Loto du patrimoine" mis en place par Stéphane Bern, est lancé ce lundi, avec pour ambition de récolter 15 à 20 millions d'euros. Le Loto, c'est une institution en France : introduit en 1976, il permettait à la future Française des Jeux d'augmenter considérablement son chiffre d'affaires...


Par la rédaction de l'INA - Publié le 09.03.2018 - Mis à jour le 03.09.2018

1976 : le loto, jeu gagnant de la loterie nationale...

Le "Loto du patrimoine" mis en place par Stéphane Bern, est lancé ce lundi, avec pour ambition de récolter 15 à 20 millions d'euros. Le Loto, c'est une institution en France : introduit en 1976, il permettait à la future Française des Jeux d'augmenter considérablement son chiffre d'affaires...


Par la rédaction de l'INA - Publié le 09.03.2018 - Mis à jour le 03.09.2018
Le loto - 1976 - 03:09 - vidéo
 
Le loto - 1976 - 03:09 - vidéo

Si l’apparition du Loto en 1976 marque l’entrée de la Française des Jeux (appelée alors la Société de la Loterie nationale et du Loto national) dans sa période moderne, les jeux d’argent sont en réalité une vieille histoire… Il faut en fait remonter jusqu’au XVIe siècle de François 1er pour trouver l’origine de l’organisation par l’Etat des jeux d’argent. A l’époque, c’est l’Italie qui avait innové et imaginé cette nouvelle manne financière pour l’Etat.

Au XXe siècle, après les ravages de la Première Guerre mondiale, la loterie nationale est relancée, en 1933, pour subvenir aux besoins des invalides de guerre et aux victimes de calamités agricoles. En 1958, ce reportage des Actualités françaises évoquait les réalisations menées par l’argent de la loterie nationale, et notamment la construction de logements sociaux après la Seconde Guerre mondiale…

Le 19 mai 1976 a lieu le premier tirage du loto, au théâtre de l’Empire, à Paris. Alors que la loterie nationale connaît des difficultés économiques importantes, l’introduction de ce nouveau jeu, sur le modèle du loto allemand, doit permettre pour ses responsables « d’assurer une modernisation de la loterie nationale », en mettant sur le marché un nouveau produit. Les joueurs, qui n’ont « qu’une chance sur 13 millions de trouver la série de 6 chiffres », ne se pressent pas dans les points de vente durant les premiers mois. Mais très vite, le succès, immense, est au rendez-vous, et l’Etat accroît progressivement ses parts dans la société, renommé Française des Jeux en 1991. Le loto bénéficie également de l'informatisation qui permet une gestion rationnelle et sécurisée des tirages. De 1979 à 2007, la part de l'Etat dans la Française des Jeux passe de 51% à 70%...


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.