Aller au contenu principal
1972 : les alertes pour la planète du rapport Meadows

1972 : les alertes pour la planète du rapport Meadows

De fortes chaleurs sont attendues ces prochains jours en France, alors même que la sécheresse sévit dans plusieurs départements. Il y a 50 ans, sortait le rapport Meadows, l’un des premiers cris d’alarme lancé pour la planète et les conséquences du réchauffement climatique. 

Par la rédaction de l'INA - Publié le 09.05.2022
 

En 1972, un rapport scientifique alimente les discussions sur les plateaux télé, c'est le rapport Meadows. 

L’alerte est lancée, la planète est en danger. A l’origine du rapport, le Club de Rome, un groupe de réflexion international réunissant scientifiques, économistes et industriels. A cette époque, la société de consommation explose et la crise pétrolière se dessine. La croissance industrielle et économique inquiète.

Pour les auteurs du rapport, les conclusions sont claires : «dévorée par sa soif de croissance, l’humanité court à sa perte». Aurelio Peccei est le fondateur du Club de Rome. Pour lui, il y avait urgence à agir. Pour faire face à l’épuisement des ressources et à l’augmentation démographique planétaire, il avait une solution, la régulation des naissances.

Une vision pessimiste de l’avenir qui ne convainc pas tout le monde à l'époque. Parmi les sceptiques, le ministre de l’Economie français, Valéry Giscard d’Estaing. 

Pourtant, 50 ans plus tard "ces théories" sont plus que jamais à l’ordre du jour. Il n’y a désormais plus aucune place pour le doute selon le dernier rapport du Giec. Pour agir, c’est maintenant ou jamais…

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.