Aller au contenu principal
1972, Claire Bretécher se prend pour De Vinci

1972, Claire Bretécher se prend pour De Vinci

Claire Bretécher, la créatrice d'"Agrippine", maniait le stylo en toute liberté et ses dessins valaient des slogans. En 1972, face à des collègues dessinateurs, elle illustrait avec brio la phrase "Sois belle et tais-toi"...


Par la rédaction de l'INA - Publié le 11.02.2020 - Mis à jour le 11.02.2020

1972, Claire Bretécher se prend pour De Vinci

Claire Bretécher, la créatrice d'"Agrippine", maniait le stylo en toute liberté et ses dessins valaient des slogans. En 1972, face à des collègues dessinateurs, elle illustrait avec brio la phrase "Sois belle et tais-toi"...


Par la rédaction de l'INA - Publié le 11.02.2020 - Mis à jour le 11.02.2020
 
Claire Bretécher, la créatrice de Cellulite ou d'Agrippine, maniait le stylo en toute liberté et ses dessins valaient des slogans. En 1972, face à des collègues dessinateurs, elle illustrait avec brio la phrase "Sois belle et tais-toi"...

Retrouvons Claire Bretécher dans l'émission Du tac au tac, en juin 1972. Le principe est simple, des dessinateurs s'affrontent stylo en main sur un thème donné. Ce jour-là, face à Gotlib, Franquin et Jean Roba, la dessinatrice doit illustrer cette phrase misogyne "Sois belle et tais-toi !".

Découvrez son dessin caustique, tout en justesse, réalisé en totale improvisation, à la manière de Léonard de Vinci

Voir aussi tous nos contenus sur Claire Bretécher.


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.