Aller au contenu principal
Franquin en 1971 : «Gaston est un grand travailleur...»

Franquin en 1971 : «Gaston est un grand travailleur...»

«...mais il ne fait pas ce qu'on attend de lui». Le 28 février 1957, Franquin donnait vie pour la première fois à son personnage de Gaston Lagaffe. En 1971, le dessinateur belge évoquait avec tendresse son héros, devenu un symbole de la paresse au travail.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 10.08.2020 - Mis à jour le 28.02.2022
 

Créateur de Gaston Lagaffe, cet anti-héros sympathique et paresseux, Franquin lui donnait vie le 28 février 1957 dans une page du journal Spirou. En 1971, il évoquait avec la tendresse d’un père le personnage de Gaston Lagaffe, décrivant ainsi ses qualités et ses faiblesses : « Je l’ai créé pour me détendre, c’est un personnage mou, paresseux, endormi, fatigué de nature, je crois qu’il est surtout fatigué quand on le met devant un travail qui ne lui plait pas. Finalement Gaston fait un travail gigantesque de bricolage à la place de son véritable travail de bureau et je crois finalement que c’est un grand travailleur. Mais il ne fait pas le travail qu’on attend de lui ! » Evoquant l'univers de la BD, il confiait dessiner d'abord pour lui : « Je crois que quand on fait de la BD, on est un peu un enfant prolongé, qui se dessine des histoires à soi-même pour s’amuser d’abord. Et je crois que c’est pour ça que ça amuse d’autres enfants et d’autres adultes. »

 

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.