Aller au contenu principal
1971, Arlette Laguiller... déjà une âme de militante !

1971, Arlette Laguiller... déjà une âme de militante !

Arlette Laguiller est née le 18 mars 1940.Longtemps porte-parole de Lutte Ouvrière, elle a été la première femme à se présenter à la présidentielle. En 1971, à l'occasion d'un reportage sur les transports en commun, elle faisait sa première apparition télé.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 17.03.2020 - Mis à jour le 17.03.2020

1971, Arlette Laguiller... déjà une âme de militante !

Arlette Laguiller est née le 18 mars 1940.Longtemps porte-parole de Lutte Ouvrière, elle a été la première femme à se présenter à la présidentielle. En 1971, à l'occasion d'un reportage sur les transports en commun, elle faisait sa première apparition télé.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 17.03.2020 - Mis à jour le 17.03.2020
 

A l'époque, la future militante n'était pas encore médiatisée et s'insurgeait contre les conditions de transport bondés "C'est absolument scandaleux que l'on fasse voyager les gens dans des conditions pareilles et pour le prix qu'on paye ! Car les transports en commun ne font que d'augmenter et ça ne s'améliore absolument pas !" Autour d'elle, les badauds semblaient satisfaits de ses déclarations... et voilà comment née une vocation politique.

Pour aller plus loin

JT 13H : Portrait d'Arlette Laguiller Lutte Ouvrière. (23 janvier 1973)

JT de 13H : Arlette Laguiller, candidate aux élections législatives pour Lutte Ouvrière. Elle appelle les téléspectateurs à participer à une réunion politique. Il s'agit de son premier passage officiel à la télévision de femme politique. (23 janvier 1973)

Campagne électorale : Arlette Laguiller, première femme candidate à l'élection présidentielle. Déclaration d'Arlette Laguiller en tant que première femme "osant" se présenter à la présidence de la République Française.
 (20 avril 1974)

JT nuit : Meeting d' Arlette Laguiller à Dijon. "Je veux dire aux travailleurs que si nous perdons cette élection, tout n'est pas perdu. Car il nous reste le rôle économique que nous jouons dans cette société qui nous permet d'agir et de la transformer malgré elle, car elle a besoin d'être transformée. C'est la première raison pour laquelle je me présente : il faut qu'il y ait dans ces élections une candidature de travailleur révolutionnaire". (26 avril 1974)

Apostrophes : Trotsky hier et aujourd'hui, Arlette Laguiller à propos de Léon Trotsky. Arlette Laguiller évoque la solitude de Léon Trotsky face aux menaces constantes du régime stalinien durant son exil. Elle affirme que "Trotsky était un révolutionnaire et pas un gauchiste". (25 avril 1975)

Aujourd'hui la vie. Avec ou sans quota : êtes-vous candidates ? Arlette Laguiller sur la présence des femmes en politique. Entretien avec Arlette Laguiller, qui revient sur la position des femmes dans la vie politique française. D'après elle, si la loi sur les quotas de femmes en politique était passée, les femmes seraient cantonnées "en queue de liste". Elle conteste l'idée répandue selon laquelle les femmes feraient leur "apprentissage en politique" en passant par les élections municipales. Elle conclut l'entretien par ces phrases : "En politique, il n'y a pas besoin d'apprentissage, comme pour exercer la démocratie d'ailleurs.... Et si quelqu'un avait besoin d'un apprentissage, ça serait en réalité les hommes politiques qui ne respectent pas la démocratie en privant le pays de la capacité et de l'intelligence de la moitié de la société...en écartant les femmes de la vie politique." (13 janvier 1983)

Meeting d'Arlette Laguiller à Rennes : elle chante l'Internationale. (11 mars 1986)

Regards de femmes : le bolchevisme et ses espérances sur la classe ouvrière. La présentatrice Marianne Sergent reçoit Arlette Laguiller, femme politique française. Cette dernière revient sur le bolchevisme et l'importance de la classe ouvrière qui continue d'exister malgré la mondialisation. (15 novembre 1990)

Regards de femmes : à propos du militantisme. "Je me demande si on est pas un peu égoïste quand on est militant parce que ça apporte tellement de satisfaction, tellement de joie, tellement de rencontres avec les autres...Les idées c'est formidable!" (15 novembre 1990)

13h15 le dimanche : Arlette Laguiller et sa définition de la France
"La France, je la rêve comme un grand melting pot égalitaire". La France, c'est le pays dans lequel elle vit mais elle n'est pas forcément en accord avec sa politique étrangère. "Moi je ne m'incline pas devant le drapeau bleu, blanc, rouge, il est trop souillé du sang de la colonisation donc pour moi, je reste fidèle au drapeau rouge des ouvriers du monde entier".
(16 novembre 2014)


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.