Aller au contenu principal
1970, sur le chantier de la ville nouvelle de Trappes

1970, sur le chantier de la ville nouvelle de Trappes

La polémique enfle au sujet du conflit entre Dider Lemaire, professeur de philosophie à Trappes, et Ali Rabeh, maire de gauche de cette ville des Yvelines, souvent décriée pour ses difficultés sociales. Retour en 1970, à l'époque où cette nouvelle ville sortait de terre.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 16.02.2021 - Mis à jour le 16.02.2021

1970, sur le chantier de la ville nouvelle de Trappes

La polémique enfle au sujet du conflit entre Dider Lemaire, professeur de philosophie à Trappes, et Ali Rabeh, maire de gauche de cette ville des Yvelines, souvent décriée pour ses difficultés sociales. Retour en 1970, à l'époque où cette nouvelle ville sortait de terre.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 16.02.2021 - Mis à jour le 16.02.2021
Trappes : conception de la ville nouvelle - 1970 - 02:16 - vidéo
 
Trappes : conception de la ville nouvelle - 1970 - 02:16 - vidéo

C'est une autre époque. Celle où, pour reprendre les constations établies par un article du Monde publié en 1967, l'état dénonçait « l'insuffisance clairement perçue des grands ensembles, l'absence d'équipements collectifs de trop de banlieues, ainsi que la congestion du centre ». La solution à cette crise du logement passait alors « par la création de centres urbains nouveaux ».

Le 16 septembre 1970, l'ORTF présentait l'une de ces villes nouvelles, bâtie à partir du village  historique de Trappes. Située à quelques kilomètres de Versailles et Rambouillet, dans les Yvelines, Trappes était alors promise à un bel avenir, entre grands ensembles modernes et pavillons boisés. 

Alors que la ville possède aujourd'hui un taux de chômage largement au dessus de la moyenne nationale, s'établissant en 2016 à 20% de la population active, l'offre abondante d'emploi était justement à cette époque mise en avant pour vanter les qualités de la nouvelle ville. 

Un responsable du développement urbain expliquait ainsi : « Trappes possède ce caractère particulier que d'ores et déjà un certain nombre d'emplois est assuré. C'est ainsi que sur la zone, nous possédons 32 000 emplois, primaire, secondaire ou tertiaire. A terme, la ville nouvelle de Trappes pourra disposer de 120 000 emplois, dont 50 000 emplois secondaires. »

Aujourd'hui, Trappes compte 32 000 habitants. La ville a été profondément rénovée à partir de 2006, en application du plan Borloo pour les banlieues.


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.