Aller au contenu principal
1969. Visite de la "maison des siècles", le château de Fontainebleau

1969. Visite de la "maison des siècles", le château de Fontainebleau

RMC diffuse ce mardi soir un documentaire sur le château de Fontainebleau. En 1969, l'émission "Rond Point" rappelait la grande histoire de "la maison des siècles", à l'occasion de travaux de restauration. 


Par la rédaction de l'INA - Publié le 26.10.2020 - Mis à jour le 29.10.2020

1969. Visite de la "maison des siècles", le château de Fontainebleau

RMC diffuse ce mardi soir un documentaire sur le château de Fontainebleau. En 1969, l'émission "Rond Point" rappelait la grande histoire de "la maison des siècles", à l'occasion de travaux de restauration. 


Par la rédaction de l'INA - Publié le 26.10.2020 - Mis à jour le 29.10.2020
Présentation du château de Fontainebleau - 1969 - 02:45 - vidéo
 
Présentation du château de Fontainebleau - 1969 - 02:45 - vidéo
RMC diffuse ce mardi soir un documentaire sur le château de Fontainebleau. En 1969, l'émission Rond Point rappelait la grande histoire de "la maison des siècles", à l'occasion de travaux de restauration. 

« C'est sans doute Napoléon, avec ce génie de la formule frappante qui lui était propre, qui a su le mieux définir le caractère particulier du château de Fontainebleau lorsqu'il l'a surnommé "la maison des siècles, la vraie demeure des rois". C'est en effet une véritable maison de famille que cette résidence qui n'a cessé de s'agrandir et de s'embellir au cours des siècles au rythme même du développement de la puissance et de la richesse de la monarchie. »

« Tous les souverains, de Saint Louis à Napoléon III, qui ont régné sur la France l'ont aimée. Ils y sont venus régulièrement et ont eu à coeur de laisser un témoignage de leur goût et de leur magnificence. Le domaine consiste en 121 hectares de terrain bâti autour du château qui représente à lui seul sept hectares au sol. Il a été bâti sans aucun plan d'ensemble au fur et à mesure des siècles, suivant le seul bon plaisir de ses occupants. C'est pour cela qu'il n'a aucun axe de symétrie, comme par exemple les châteaux du XVIIe siècle. Ce sont des bâtiments qui se sont accolés les uns aux autres et c'est ce qui fait d'ailleurs tout le caractère du château de Fontainebleau. A ses pieds, une suite de jardins : jardin de la Reine, devenu jardin de Diane, jardin du Roi, devenu le Grand parterre, jardin anglais, qui fut jardin à la française. »


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.