Aller au contenu principal
1969, on a retrouvé la mère fouettard et ses martinets !

1969, on a retrouvé la mère fouettard et ses martinets !

Le Sénat devrait voter aujourd'hui l'interdiction de la fessée. Avant la fessée, il y avait encore plus terrible pour l'enfant, le Martinet. En 1969, un reportage sur le ton humoristique révélait la cache de la "mère fouettard" qui fabriquait les milliers de martinets à destination de toute la France.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 02.07.2019 - Mis à jour le 02.07.2019

1969, on a retrouvé la mère fouettard et ses martinets !

Le Sénat devrait voter aujourd'hui l'interdiction de la fessée. Avant la fessée, il y avait encore plus terrible pour l'enfant, le Martinet. En 1969, un reportage sur le ton humoristique révélait la cache de la "mère fouettard" qui fabriquait les milliers de martinets à destination de toute la France.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 02.07.2019 - Mis à jour le 02.07.2019
Une fabricante de martinets - 1969 - 02:49 - vidéo
 
Une fabricante de martinets - 1969 - 02:49 - vidéo

Le Sénat devrait voter aujourd'hui l'interdiction de la fessée et de toute autre forme de "violence éducative ordinaire", suivant le vote hier de cette mesure par l'Assemblée nationale. La France devrait rejoindre la liste des 55 pays dans le monde qui ont décidé d'interdire tout châtiment corporel éducatif sur un enfant, le premier à légiférer en ce sens étant la Suède en 1979. 

Mais avant la fessée, il y avait encore plus terrible pour l'enfant : le martinet. Ce terrible objet constitué d'un manche en bois terminé par des lanières de cuir a marqué les chairs et les souvenirs de nombreuses générations d'enfants. En 1969, un sujet révélait sur un ton humoristique la cache de la "mère fouettard". Quelque part dans la campagne française, une femme artisan fabriquait les milliers de martinets qui irriguaient ensuite la France des villes et des villages. Et à l'entendre, Paris et le Nord de la France étaient de très bons clients... 


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.