Aller au contenu principal
1968 : des essais nucléaires en Polynésie "parfaitement inoffensifs"

1968 : des essais nucléaires en Polynésie "parfaitement inoffensifs"

Au terme de son voyage en Polynésie, le président Macron a longuement évoqué dans un discours la dette de la France concernant les essais nucléaires français menés sur place entre 1966 et 1996. En 1968, la France y testait sa bombe H.

 

Par Florence Dartois - Publié le 28.07.2021 - Mis à jour le 28.07.2021

1968 : des essais nucléaires en Polynésie "parfaitement inoffensifs"

Au terme de son voyage en Polynésie, le président Macron a longuement évoqué dans un discours la dette de la France concernant les essais nucléaires français menés sur place entre 1966 et 1996. En 1968, la France y testait sa bombe H.

 

Par Florence Dartois - Publié le 28.07.2021 - Mis à jour le 28.07.2021
 

Emmanuel Macron a déclaré mardi 27 juillet à Papeete (mercredi matin à Paris) que l'Etat avait "une dette" envers la Polynésie française pour les essais nucléaires réalisés de 1966 à 1996 dans le Pacifique. Il a reconnu le silence de l'Etat sur la question. Le chef de l'Etat a promis la transparence, une ouverture des archives et une meilleure indemnisation des victimes collatérales de ces essais.

Entre 1966 et 1966, la France a réalisé 193 essais, dont "Canopus", la première bombe H expérimentale, en 1968, dans l'atoll de Fangataufa, situé dans l'archipel des Tuamotu en Polynésie française.

Ce reportage de l'armée réalisé sur place nous montre l'explosion filmée depuis un croiseur situé à 70 km de l'essai. L'énergie dégagée par l'explosion équivalait à 2 millions de tonnes de TNT, quant à l'énorme champignon, il était alors qualifié par les techniciens de "parfaitement inoffensif".

Un dispositif d'indemnisation a été mis en place en 2010… une vingtaine de Polynésiens avaient obtenu réparation en 2018.

Pour aller plus loin : 

 

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.