Aller au contenu principal
1967 : l'ennui et le jeu aux abords du canal de Suez bloqué

1967 : l'ennui et le jeu aux abords du canal de Suez bloqué

Le porte-conteneurs en travers du canal de Suez a été remis à flots lundi 29 mars, libérant la circulation des centaines de bateaux dans la zone. En 1967, 14 cargos dont un français étaient bloqués devant le canal à cause de la guerre des 6 jours.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 29.03.2021 - Mis à jour le 29.03.2021

1967 : l'ennui et le jeu aux abords du canal de Suez bloqué

Le porte-conteneurs en travers du canal de Suez a été remis à flots lundi 29 mars, libérant la circulation des centaines de bateaux dans la zone. En 1967, 14 cargos dont un français étaient bloqués devant le canal à cause de la guerre des 6 jours.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 29.03.2021 - Mis à jour le 29.03.2021
 
Le porte-conteneurs « Ever-Given », en travers du canal de Suez depuis le 23 mars, a été remis à flots ce lundi 29 mars, libérant la circulation de centaines de bateaux dans la zone. En 1967, suite à la guerre des 6 jours, Israël fermait le canal de Suez. Un reportage du 29 octobre 1967 montre une flottille de 14 cargos en attente sur zone depuis 4 mois. Pour s'occuper, des jeux étaient organisés entre les différents navires.

Du 5 au 10 juin 1967, Israël a mis en déroute l'Egypte et ses alliés syriens, jordaniens et irakiens. Conséquence : l'état hébreu occupe tout le Sinaï et les rives du canal de Suez, dont il décide la fermeture au trafic international. 

Le 29 octobre 1967, l'ORTF propose un reportage sur une conséquence plutôt inattendue de cette guerre. Le grand reporter Jacques Abouchar interviewe le commandant d'un cargo français de 15 000 tonnes, bloqué aux abords du canal avec 13 autres navires de différents pavillons. Une attente longue, qui dure depuis 4 mois déjà.

A bord, même si la mer est calme et que le soleil brille, il faut bien occuper les 21 membres d'équipage : « Ça se passe très tranquillement, pas très gaiement, on ne peut pas dire qu'on se fatigue beaucoup. On essaye de faire travailler les gens, de façon à ce qu'ils ne s'ennuient pas, parce que si les esprits s'ennuient, les esprits vont travailler. On arrive à les occuper, on fait un petit peu d'entretien. »

Heureusement pour l'équipage français, les autres navires ressentent le même désoeuvrement et des jeux vont être organisés au sein de la flottille : « On se reçoit beaucoup, on a beaucoup de visites protocolaires, on organise des jeux entre navires. » Avec, cerise sur le gâteau, l'éternelle rivalité entre marins français et anglais remise en jeu : « Dimanche dernier, il y a eu des régates. Nous sommes arrivés seconds d'ailleurs, c'est pas mal, on a battu les Anglais ! »

Suite à la guerre des six jours, le canal restera bloqué pendant huit ans, jusqu'en juin 1975.

Pour aller plus loin : 

Le 3 avril 1957, un reportage des actualités françaises montrait le dégagement du dernier cargo en travers du canal de Suez. Un extrait à retrouver sur mediaclip, l'offre vidéo de l'INA pour les créateurs de contenus.


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.