Aller au contenu principal
1967 : Juliette Gréco chante "Jolie môme"

1967 : Juliette Gréco chante "Jolie môme"

"T'es toute nue sous ton pull, Y a la rue qu'est maboule, Jolie môme", ce titre écrit et composé par Léo Ferré en 1960, n'avait pas été écrit pour Juliette Gréco, et pourtant, c'est elle, à travers son pep's naturel, qui la rendit célèbre.

Par Florence Dartois - Publié le 21.09.2021
Juliette Gréco "Jolie môme" - 1967 - 02:55 - vidéo
 

En hommage à Juliette Gréco disparue le 23 septembre 2020, nous vous proposons de l'écouter dans l'un de ses plus grands succès. "T'es toute nue sous ton pull, Y'a la rue qu'est maboule, Jolie môme...". En 1960, Léo Ferré écrit une chanson joyeuse, un poil sexiste qu'il intitule ironiquement Jolie môme. Elle sort en 1960 dans l'album Paname, publié par Barclay. Personne ne la remarque vraiment, si ce n'est l'artiste fétiche du compositeur, Catherine Sauvage. Mais la mélodie entraînante va rencontrer le succès grâce à une autre interprète, Juliette Gréco. Elle va même en faire l'un des piliers de son répertoire et l'immortaliser. La "Jolie môme", ce sera elle pour le public.

Dans une interview donnée à "Madame Figaro" en décembre 2009, Juliette Gréco déclarait amusée :  "C'est la chanson la plus sexiste qui soit. Moi, je l’ai retournée à l’envers. J’en ai fait un objet de provoc' et pas du tout de soumission. Par respect pour les femmes, je détourne."

Nous vous proposons d'écouter une version de Jolie môme, enregistrée en juillet 1967 dans l'émission "Allegro".

"T'es toute nue sous ton pull
Y a la rue qu'est maboule
Jolie môme

T'as ton cœur à ton cou
Et l'bonheur par en d'ssous
Jolie môme

T'as l'Rimmel qui fout l'camp
C'est l'dégel des amants
Jolie môme

Ta prairie ça sent bon
Fais-en don aux amis
Jolie môme

T'es qu'une fleur de printemps
Qui s'fout d'l'heure et du temps
T'es qu'une rose éclatée
Que l'on pose à côté
Jolie môme

T'es qu'un brin de soleil
Dans l'chagrin du réveil
T'es qu'une vamp qu'on éteint
Comme une lampe au matin
Jolie môme

Tes baisers sont pointus
Comme un accent aigu
Jolie môme

Tes p'tits seins sont du jour
À la coque, à l'amour
Jolie môme

Ta barrière de frou-frous
Ah, faut s'la faire mais c'est doux
Jolie môme

Ta violette est l'violon
Qu'on violente et c'est bon
Jolie môme

T'es qu'une fleur de passe-temps
Qui s'fout d'l'heure et du temps
T'es qu'une étoile d'amour
Qu'on entoile aux beaux jours
Jolie môme

T'es qu'un point sur les "I"
Du chagrin de la vie
T'es qu'une chose de la vie
Qu'on arrose, qu'on oublie
Jolie môme

T'as qu'une paire de mirettes
Au poker des conquêtes
Jolie môme

T'as qu'une rime au bonheur
Ah, faut qu'ça rime, ou qu'ça pleure
Jolie môme

T'as qu'une source au milieu
Qu'éclabousse du bon dieu
Jolie môme
T'as qu'une porte en voile blanc
Que l'on pousse en chantant
Jolie môme

T'es qu'une pauvre petite fleur
Qu'on guimauve et qui meurt
T'es qu'une femme à r'passer
Quand son âme est froissée
Jolie môme

T'es qu'une feuille de l'automne
Qu'on effeuille, monotone
T'es qu'une joie en allée
Eh, vas chez lui la r'trouver
Jolie môme

T'es toute nue sous ton pull
Y a la rue qu'est maboule
T'es toute nue sous ton pull
Y a la rue qu'est maboule

Jolie môme"

 

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.