Aller au contenu principal
1965 : lorsque Michel Simon prédisait la sixième extinction

1965 : lorsque Michel Simon prédisait la sixième extinction

Au programme du Congrès mondial de la nature de l’UICN à Marseille ce mercredi, les regards croisés de la science et de la culture sur la question de la 6e extinction. Voici l'occasion de réécouter les propos du comédien français Michel Simon. Sensible à cette problématique, il prédisait en 1965, la fin du règne animal et de l'homme.

 

Par Florence Dartois - Publié le 30.04.2019 - Mis à jour le 08.09.2021

1965 : lorsque Michel Simon prédisait la sixième extinction

Au programme du Congrès mondial de la nature de l’UICN à Marseille ce mercredi, les regards croisés de la science et de la culture sur la question de la 6e extinction. Voici l'occasion de réécouter les propos du comédien français Michel Simon. Sensible à cette problématique, il prédisait en 1965, la fin du règne animal et de l'homme.

 

Par Florence Dartois - Publié le 30.04.2019 - Mis à jour le 08.09.2021
Michel Simon : la disparition des animaux - 1965 - 02:00 - vidéo
 
Michel Simon : la disparition des animaux - 1965 - 02:00 - vidéo

L'acteur de théâtre et de cinéma Michel Simon, célèbre pour son rôle dans L'Atalante de Jean Vigo, était un amoureux de la nature. En 1965, entre Noël et le jour de l'An, la télévision française a diffusé un entretien intimiste du comédien, réalisé par Claude Santelli. Plutôt misanthrope et connu pour vivre en ermite, entouré de ses animaux, l'acteur a tout de même accepté de recevoir le réalisateur chez lui, dans sa maison de Noisy-le-Grand en Seine-Saint-Denis.

Alors qu'en cette période festive, on aurait pu s'attendre à un dialogue léger et optimiste, les spectateurs découvrent un homme profond, inquiet de l'évolution du monde industriel et de ses conséquences nocives sur la nature. Loin d'être hermétique à la société, le comédien discret dévoile ici un sens aiguisé de l'observation qui le mène déjà à un constat sans appel. Celui de la fin proche des animaux, et par voie de conséquence, de la nature et de l'homme. En termes crus et sensibles, ce "Cassandre" délivre un message quasi prophétique sur l'avenir de l'humanité : "La prolifération de l’être humain, c’est pire que celle du rat. C’est effroyable. Les bêtes sont merveilleuses car elles sont en contact direct avec la nature. Ce qui aurait pu sauver l’humanité ça aurait pu être la femme, parce qu’elle est encore en contact avec la nature. Elle échappe aux lois, aux imbécillités émises par les anormaux. Elle est encore en contact avec la nature mais elle n’a pas droit au chapitre."

"Les animaux vont disparaître"

Claude Santelli interroge cet oiseau de mauvais augure : "Et les animaux alors ?" Pour l'artiste, tout est malheureusement déjà joué : "Les animaux vont disparaître. Il n’en restera plus bientôt. En Afrique, c’est l’hécatombe permanente. Quand je suis venu ici, j’avais une trentaine de nids d’hirondelles. L’année passée, j’ai eu deux nids d’hirondelles et pour la première fois j’ai ramassé une hirondelle qui était tombée de son nid qui était si pauvrement alimentée..."

Ce qui trouble dans la suite de son propos, c'est sa lucidité quant aux dangers d'une science débridée au service d'un productivisme sans limite. Michel Simon décrit en quelques mots percutants ce qui provoquera selon lui la fin de la vie sur Terre et que les scientifiques nomment aujourd'hui la "Sixième extinction". Avec une ironie désabusée, il conclut : "Grâce" aux progrès de la science, la science chimique qui assassine la Terre, qui assassine l’oiseau, qui tue toute vie ! Qui assassine l’homme ! On s’en apercevra peut-être trop tard. "Grâce" à cela, il n’y a plus d’oiseaux. Ce parc, quand je suis arrivé en 1933, c’était merveilleux ! Le printemps c’était une orgie de chants d’oiseaux. C’était quelque chose de merveilleux.  Aujourd’hui il n’y en a plus. Je ramasse chaque printemps des oiseaux morts tombés du nid ou des oiseaux adultes qui ont mangé des insectes empoisonnés et qui meurent !"

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.