Aller au contenu principal
1963 : Jean-Paul Belmondo victime de violences policières

1963 : Jean-Paul Belmondo victime de violences policières

Avril 1963, Jean-Paul Belmondo et trois amis portent secours à un motard blessé. Un épisode qui se terminera en affrontement avec la police... Et que l'acteur est venu raconter au JT du 20 heures, le lendemain, le 21 avril 1963.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 09.09.2021 - Mis à jour le 09.09.2021

1963 : Jean-Paul Belmondo victime de violences policières

Avril 1963, Jean-Paul Belmondo et trois amis portent secours à un motard blessé. Un épisode qui se terminera en affrontement avec la police... Et que l'acteur est venu raconter au JT du 20 heures, le lendemain, le 21 avril 1963.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 09.09.2021 - Mis à jour le 09.09.2021
Bébel et la police - 2021 - vidéo
 
Bébel et la police - 2021 - vidéo

"J’ai été frappé pour avoir voulu rendre service à quelqu’un qui était accidenté sur la chaussée"... 21 avril 1963, Jean-Paul Belmondo vient raconter dans le journal télévisé de 20 heures comment la veille il s'est retrouvé mêlé à une rixe avec la police alors qu'il voulait porter secours à un blessé. Avec son inénarrable humour, il décrit par le menu les détails de cette soirée mouvementée jusqu'à son knock-out. Un comble pour un boxeur !

Deux ans plus tard, Jean-Paul Belmondo sera condamné à 1 000 francs d'amende pour outrage à agent. Le policier qui l’avait frappé est condamné à un mois de prison avec sursis, à 200 francs d'amende et à 1 franc de dommages et intérêts.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.