Aller au contenu principal
1962, Françoise Hardy, jeune espoir du "Petit conservatoire"

1962, Françoise Hardy, jeune espoir du "Petit conservatoire"

Première école pour chanteurs à la télévision, "Le Petit Conservatoire de la chanson" a vu passer de grands noms de la chanson française. Pendant presque 20 ans, Mireille a prodigué leçons de chant et de justesse aux aspirants chanteurs, comme ici, à une certaine Françoise Hardy.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 29.03.2021 - Mis à jour le 29.03.2021

1962, Françoise Hardy, jeune espoir du "Petit conservatoire"

Première école pour chanteurs à la télévision, "Le Petit Conservatoire de la chanson" a vu passer de grands noms de la chanson française. Pendant presque 20 ans, Mireille a prodigué leçons de chant et de justesse aux aspirants chanteurs, comme ici, à une certaine Françoise Hardy.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 29.03.2021 - Mis à jour le 29.03.2021
Françoise Hardy "La fille avec toi" - 1962 - 06:47 - vidéo
 
Françoise Hardy "La fille avec toi" - 1962 - 06:47 - vidéo

Ce programme de variétés, sorte de "Nouvelle star" ou de "The Voice" avant l'heure était une véritable pépinière de talents. Une émission menée de main de maître par Mireille, la bonne fée de la chanson. Au fil des années, elle va accueillir des milliers d'artistes et leur prodiguer ses conseils avisés et ses critique souvent justifiées. Son seul objectif : tracer la voie du succès pour ses petites oilles. Après la radio, après la scène, Mireille entreprend en 1955 une nouvelle expérience, suggérée par Sacha Guitry : enseigner la chanson à la radio et à la télévision. Un concept qui depuis a fait bien des émules ! Les cours sont enregistrés et diffusés pour la première fois à la radio le 18 mai 1955. "Le Petit Conservatoire de la chanson" a pour parrain Jean Cocteau qui dessinera le logo de l'émission. Le succès radiophonique permet au programme de s'installer à la télévision dès le 15 juin 1960, date de sa première diffusion.

A ses débuts, Française Hardy, 18 ans, était une assidue du "Petit Conservatoire" et Mireille aimait la rassurer et l'encourager. Retrouvons sa prestation du 6 février 1962 dans laquelle la jeune interprète, encore timide, chante en s'accompagnant à la guitare "La fille avec toi", un titre de sa composition.

"Mademoiselle Hardy, vous êtes toute seule là sur votre petit banc. Expliquez-moi pourquoi vous n'êtes ni avec ces camarades ni avec ces camarades ? Est-ce que vous êtes contre le rythme ? Pour le romantisme ou le contraire ?"

D'une voix douce, à peine audible, Françoise Hardy répond : "Je suis entre les deux. Oui, je pense que je fais des chansons dont les paroles sont douces et dont l'air est quand même un petit peu rythmé."

Mireille poursuit son interrogatoire pour percer à jour les motivations de la jeune artiste : "Mademoiselle, vous avez dit tout à l'heure que vous étiez de ce côté-là. Je vous connais depuis l'âge de 18 ans. Est-ce que vous avez l'impression que vous avez fait des progrès ? Vous faites-vous même votre musique ?"

Insatisfaite, la chanteuse en herbe se justifie : "J'ai l'impression que j'ai fait un peu de progrès au point de vue de la fabrication des chansons de la fabrication des chansons mais en interprétation, je ne suis pas contente de moi. J'ai beaucoup travaillé." Mireille veut en savoir plus : "Qu'est-ce qui vous gêne ? C'est la timidité ?" Françoise Hardy ne peut qu'acquiescer : "Oui, bien sûr. J'ai le trac comme tout le monde." Mireille poursuit son enquête : "Est-ce que vous avez l'impression que les chansons, elles, sont à peu près au point ?". La jeune compositrice confie que son point faible, c'est la guitare : "C'est très difficile à dire aussi parce qu'il y a la question de l'accompagnement. Je ne m'accompagne pas tellement bien. Ça me gêne énormément." Mais Mireille n'a pas terminé son interrogatoire : "Et du point de vue de l'évolution de l'inspiration, est-ce que vous avez l'impression d'avoir changé entre 17 et 18 ans ?", Françoise ne le pense pas : "Pas tellement. J'espère que ça viendra !", concède la toute jeune artiste à peine sortie de l’adolescence. Puis vient le moment de la prestation. La chanson s'intitule "La fille avec toi"...

Florence Dartois


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.