Aller au contenu principal
Comment a été choisi le Soldat inconnu

Comment a été choisi le Soldat inconnu

Comme chaque 11 novembre, une cérémonie se déroule sous l'Arc de Triomphe sur la tombe du Soldat inconnu. On ne connaîtra sans doute jamais l'identité de ce soldat représentant tous les disparus de la Grande guerre. Comment fut choisi celui qui est enterré sous la flamme du souvenir ? Un ancien combattant raconte comment il devint le "parrain" de la dépouille.

 

Par Florence Dartois - Publié le 10.11.2020 - Mis à jour le 09.11.2021
Le choix du soldat inconnu - 1961 - 05:36 - audio
 

Comme chaque 11 novembre, une cérémonie se déroule sous l'Arc de Triomphe sur la tombe du Soldat inconnu. On ne connaîtra sans doute jamais l'identité de ce soldat représentant tous les disparus de la Grande Guerre. Comment fut choisi celui qui est enterré sous la flamme du souvenir ? Un ancien combattant raconte comment il devint le "parrain" de la dépouille.

L'archive en tête d'article est un extrait de l'émission radio "On recherche" du 10 novembre 1961. Ce jour-là, Auguste Thin, un ancien soldat de la Grande guerre racontait comment il fut désigné, le 10 novembre 1920, pour déterminer qui serait le Soldat inconnu. Il avait alors été choisi par le ministre des Armées pour devenir le "parrain" du Soldat inconnu. Le Parlement avait décidé que tous les morts de la guerre seraient représentés par un soldat français inconnu. A cet effet, on avait prélevé dans chaque secteur huit soldats français sans identité. Les huit cercueils avaient été rassemblés dans la citadelle de Verdun en présence de monsieur Maginot (le célèbre concepteur de la ligne défensive).

Un choix marqué par le nombre "6"

Lors d'une cérémonie de choix, ce dernier remis au vétéran un bouquet de fleurs en lui expliquant que le cercueil sur lequel il le poserait serait désigné pour reposer sous l'Arc de Triomphe à Paris, pour immortaliser tous les morts sur le front. Auguste Thin déposa le bouquet sur le sixième cercueil. Il expliquait ici ce choix : lui-même venait du 132ème Régiment d'Infanterie à Verdun. La somme des chiffres composant 132 donnait le 6, et ce régiment faisait partie du 6ème corps d'armée. C'est ainsi qu'il choisit le sixième corps. Auguste Thin décrivait ensuite comment le cercueil a été conduit depuis Verdun jusqu'à Paris.

Le soldat inconnu a été inhumé le 28 janvier 1921. Depuis, la Nation lui rend hommage chaque 11 novembre, jour anniversaire de la signature de l'Armistice.

 

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.