Aller au contenu principal
1958, Billie Holiday chante "Trav'lin' Light"

1958, Billie Holiday chante "Trav'lin' Light"

Ce mercredi 2 juin sort en salle "Billie Holiday, une affaire d’Etat", de Lee Daniels, un biopic consacré à celle que l'on surnommait "Lady Day". (Re) découvrez ici l'un des titres de l'une des plus grandes chanteuses de jazz du monde disparue le 17 juillet 1959.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 16.07.2019 - Mis à jour le 01.06.2021

1958, Billie Holiday chante "Trav'lin' Light"

Ce mercredi 2 juin sort en salle "Billie Holiday, une affaire d’Etat", de Lee Daniels, un biopic consacré à celle que l'on surnommait "Lady Day". (Re) découvrez ici l'un des titres de l'une des plus grandes chanteuses de jazz du monde disparue le 17 juillet 1959.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 16.07.2019 - Mis à jour le 01.06.2021
Billie Holiday chante deux titres - 1958 - 05:01 - vidéo
 
Billie Holiday chante deux titres - 1958 - 05:01 - vidéo

Dans ce film qui a valu à son interprète principale, Andra Day, un Golden Globe de la meilleure comédienne, le réalisateur Lee Daniels s’intéresse au militantisme de l'interprète de "Strange fruit", l'une de ses plus célèbres chansons, adaptée d’un poème écrit en 1937 par l’écrivain juif d’origine russe Abel Meeropol. Un titre dans lequel elle dénonçait le racisme et l’esclavage et qui allait faire d'elle une artiste à surveiller pour des autorités américaines de l'époque. 

Le 19 novembre 1958, quelques mois avant sa disparition, la chanteuse américaine de blues, considérée comme l'une des plus grandes voix de jazz, interprétait l'un de ses tubes dans l'émission "Music-hall parade", à la télévision française. Il s'agissait de "Trav'lin' Light", une chanson composée en 1942 par Trummy Young et Jimmy Mundy, sur des paroles de Johnny Mercer.

"I'm travelin' light because my man has gone

So from now on, I'm Travelin' Light

He said, "Goodbye", and took my heart away

So from today, I'm Travelin' Light

No one to see, I'm free as the breeze

No one but me and my memories

Some lucky night he may come back again

So until then, I'm Travelin' Light

No one to see, I'm free as the breeze

No one but me and my memories

Some lucky night he may come back again

So until then, I'm Travelin' Light..."

Pour aller plus loin

Billie Holiday interprète deux titres : "I Only Have Eyes For You" et "Travelin' Light" dans Music-hall parade (intégrale)

Annonce du décès de Billie Holiday le 17 juillet 1959 (Audio)

Barbara Hendriks évoque "Strange fruit", une chanson symbole de la lutte anti-raciste aux USA. ("Boomerang", France Inter, 14 octobre 2015)


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.