Aller au contenu principal
13 novembre 2015 : l'effroi et la solidarité sur Twitter

13 novembre 2015 : l'effroi et la solidarité sur Twitter

Selon une estimation, plus de 11 millions de tweets ont été publiés dans les 24h qui ont suivi les attentats. Face à l’horreur ce soir-là, le monde entier s’était mobilisé et les réseaux sociaux ont joué un rôle capital.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 06.09.2021 - Mis à jour le 06.09.2021

13 novembre 2015 : l'effroi et la solidarité sur Twitter

Selon une estimation, plus de 11 millions de tweets ont été publiés dans les 24h qui ont suivi les attentats. Face à l’horreur ce soir-là, le monde entier s’était mobilisé et les réseaux sociaux ont joué un rôle capital.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 06.09.2021 - Mis à jour le 06.09.2021
 

Le soir des attentats du 13 novembre, BFMTV est la première chaîne à relater l’événement, en interrompant sa programmation à 21h52, France 3 et TF1 le font à leur tour respectivement à 22h50 et 22h52. A cette heure le doute n'est plus permis : Paris est victime d'attaques terroristes. Mais c'est en amont de ces prises d’antenne, sur Twitter, que s’est éclairée la nature des événements.

Quelques tweets évoquent des bruits de coups de feu pendant le match France-Allemagne au Stade de France. Moins d'une minute après la première explosion aux abords de l'enceinte, à 21h18, un  tweet est publié, sans doute le premier :  "C'est quoi ce coup de feu au SDF ?"

Mais le premier à faire état de "tirs" et de "plusieurs morts" à Paris, devant le bar le bar Le Carillon, est un jeune journaliste, Vincent Berthézène. Il est très exactement 21h30 quand il publie son message :

En 3 jours, le hashtag "#Parisattacks" sera utilisé dans près de 5 millions de tweets dans le monde. Plus de 4,2 millions de messages reprendront le hashtag "#prayforparis". Et le hashtag "#portesouvertes", symbole de la solidarité numérique, sera utilisé près de 800.000 fois, principalement dans les premières heures suivant les attentats.

Trois jours après le début des événements, près de 16,7 millions de tweets évoquant les attentats étaient publiés dans le monde. Une semaine plus tard, c’est plus de 20 millions, selon les estimations du dépôt légal du web de l’INA.

Pour aller plus loin :

Dans la masse des tweets, le service du dépôt légal du web de l’INA a prélevé un échantillon conséquent qui constitue une source de première importance pour qui souhaite mieux comprendre la façon dont la société française a réagi à cette attaque, et le rôle qu’ont joué les réseaux sociaux dans cette réponse. 

L'analyse est à découvrir dans l'article de Gérôme Truc pour la revue des médias le 20 avril 2020, Le 13-Novembre sur Twitter : de l’information à la compassion. 

"Après le choc des attentats, un élan de solidarité internationale s'était déployé sur Twitter. Les réseaux sociaux ont accéléré le processus de réaction sociale lors des attaques terroristes. Quel a été le rôle des hashtags lors du 13-Novembre ?", écrit-il dans cet article.

 

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.