Monceaux de fleurs, bougies, textes et dessins, pots remplis de crayons... ces images ont été tournées le 7 février 2015, au pied de l'immeuble qui accueillait la rédaction de "Charlie Hebdo". Un mois après l'attentat qui a coûté la vie à plusieurs membres de la rédaction du journal satirique, de nombreux passants venaient encore se recueillir sur les lieux du massacre. 

Or, c'est en bas de ce même immeuble, 10 rue Nicolas Appert dans le 11e arrondissement de Paris, qu'une nouvelle agression sanglante a eu lieu vendredi. Un homme muni d'un couteau de boucher a violemment frappé deux salariés de l'agence Premières Lignes.

Cette société de production audiovisuelle était déjà présente dans ces locaux en janvier 2015, lors l'attaque contre "Charlie Hebdo". Ses membres étaient parmi les  premiers à se rendre dans la rédaction de l'hebdomadaire après la fusillade, pour porter assistance. C'est également cette agence qui avait filmé, depuis le toit de l'immeuble, plusieurs vidéos montrant la fuite des frères Kouachi.

L'auteur de l'attaque vendredi, un Pakistanais de 18 ans, a été arrêté. Il a déclaré à la police que son acte était dirigé contre "Charlie Hebdo", pensant que la rédaction était toujours installée dans cet immeuble, selon une information du Parisien.

Rédaction Ina le 26/09/2020 à 17:47. Dernière mise à jour le 26/09/2020 à 17:55.
Médias Politique