Présidents, Premiers ministres, ministres des Affaires Etrangères, les voyages officiels au Proche Orient sont bien souvent synonymes de tensions pour les diplomates français. Discours à la Knesset, visite du mémorial de Yad Vashem, rencontre des dirigeants palestiniens : le conflit israléo-palestien est toujours en toile de fond des discussions. Tels des équilibristes, les délégations françaises pèsent chaque mot pour ne pas froisser un camp ou l’autre. Chacunes avec leur style tentent d’amorcer un processus de paix dans la région et de placer la France au cœur des négociations. Petit rappel en images.

1974. Visite de Jean Sauvagnargues, ministre des Affaires étrangères en Israël. C’est la première fois qu’un ministre français fait le déplacement. Shimon Peres, alors ministre israélien de la Défense, parle de « quelques différences entre les positions officielles de la France et les positions d’Israël ».

1982. François Mitterrand en visite à Jérusalem prononce un discours devant les parlementaires de la Knesset. Après un éloge de l’Etat hébreu, le Président français exprime le souhait « que les habitants arabes de Cisjordanie et de Gaza disposent d’une patrie ».

François Mitterrand s’est par la suite recueilli au mémorial de Yad Vashem.

 

1987. Visite du Premier ministre Jacques Chirac. Le gouvernement français soutient l’idée du ministre des Affaires étrangères israélien Shimon Peres, qui désire régler le conflit israélo-palestinien par le biais d’une conférence internationale de paix.

 

1989. Le ministre des Affaires étrangères Roland Dumas se rend en Israël pour tenter de convaincre le pouvoir hébreu de l’intérêt d’une négociation internationale et d’un dialogue direct avec les membres de l’OLP.

 

1992. François Mitterrand revient au Proche Orient. Le président s’entretient avec la délégation palestinienne. Il s’entretient aussi avec Shimon Peres, le chef de la diplomatie israélienne. Avant de se recueillir devant la tombe de Ben Gourion.

 

1996. Un incident de sécurité trouble la visite du président Jacques Chirac. Le chef d’Etat français exprime sa colère devant les caméras. Des images qui feront le tour du monde.

 

2000. Lionel Jospin rencontre Yasser Arafat après s’être recueilli à Yad Vashem. Le Premier ministre s’affranchit de la ligne diplomatique du Président Jacques Chirac.

 

2008. Accompagné de Carla Bruni, Nicolas Sarkozy se rend en Israël et s’exprime en faveur d’un Etat Palestinien.

Rédaction Ina le 15/11/2013 à 11:38. Dernière mise à jour le 11/04/2015 à 10:42.
Politique internationale