Le maquillage a toujours la côte si l'on en juge par la multitude de tutos qui fleurissent sur le web. Se maquiller tout un art qui doit rester discret tout en sublimant. Voici des conseils pratiques sortis des sixties…

Se maquiller fait partie du quotidien des femmes depuis des siècles. Plaire aux autres, aux hommes, se plaire à soi. Le maquillage a toujours la côte si l'on en juge par la multitude de tutos qui fleurissent sur le web. Avant de vous proposer des "tutos" tout droit sortis des magazines féminins télévisés des années 60, écoutons Catherine Deneuve nous parler de son rapport au maquillage qui pourrait vous surprendre.

"Je ne le vois pas comme quelque chose d'important, parce que dans la vie, je me maquille très peu. Un peu par paresse mais […] quand on tourne, c'est une nécessité […] ça prend beaucoup de temps et pour moi tout ce qui est physique comme ça, je ressens des contraintes […] On se sent plus à l'aise, on se sent mieux, alors on y attache plus ou moins d'importance. J'y attache une importance relative. Très grande quand je travaille et dans la vie je suis beaucoup plus bohème sur ce plan-là qu'on ne pourrait le croire."

Si l'actrice n'attache que peu d'intérêt au maquillage, les femmes consacrent chaque jour plusieurs minutes à se pomponner et dans les années 60, la télé leur prodiguait des conseils très avisés qui pourraient encore vous être très utiles... Et si vous adoptiez le maquillage vintage ?

Le B.a.-ba du maquillage débute par une belle peau.

Le nettoyage de la peau

Voici quelques conseils de maquillage, accompagnés des bons gestes à réaliser pour avoir un grain de peau impeccable. Il faut d'abord nettoyer méthodiquement le visage, appliquer une crème de base puis viennent toutes les étapes du maquillage : le fard à joues et à paupières, le poudrage, le trait de crayon et le brossage des sourcils et enfin le rouge à lèvres.

Haro sur le point noir

L'ennemi du maquillage, c'est le "point noir" disgracieux. Dans cette rubrique Jacqueline Baudrier explique comment s'en débarrasser. Pour cela, il faut utiliser le bicarbonate de soude, à frotter sur le visage à l'aide d'une brosse… suivi de l'application d'un masque adoucissant à base de fruits, et d'une crème protectrice. Un petit truc enfin : appliquer la poudre sur un coussinet de coton.

Effacer les cernes

Véritable calvaire, les cernes et autres poches… Pour ça aussi, il existe des trucs faciles à réaliser pour les faire disparaître. Et pourquoi pas un massage en rond, de la paupière aux tempes. Sinon, il y a les fameuses compresses qu'on découpe avec l'aide d'une paire de ciseaux et de ses lunettes et qu'on imbibe d'infusion de camomille ou d'eau de bleuet, un puissant décongestionnant et puis repos…

"Dégraisser" la peau

Marlyse Lowenbach prodigue quelques conseils de soins pour les peaux grasses à tendance acnéique. Démonstration d'un nettoyage de peau au savon, de l'application d'une crème du soir, puis d'une lotion spéciale peaux grasses le matin avant le maquillage.

Et on se maquille tous les jours, en toutes circonstances...

Maquillage de printemps

Voici un exemple de maquillage à réaliser pour une belle journée de printemps. C'est un homme qui conseille cette fois. D'abord le nettoyage de peau, puis le fond de teint, le maquillage des yeux, et des sourcils et enfin le rouge à lèvres au pinceau.

Un maquillage discret pour les sportives

Discret , naturel mais pourtant très élaboré…

Et aux sports d'hiver…

Le maquillage s'adapte à chaque circonstance de la vie, aux sports d'hiver par exemple, même dans l'effort, le look ça compte…

Henriette Poitevin comme à son habitude donne quelques conseils de maquillage pour aller aux sports d'hiver, de la crème de base au rouge à lèvre en passant par le coup de crayon pour les sourcils et le mascara pour les yeux. Une jeune femme fait la démonstration devant son miroir. On n'oublie pas non plus le soin des mains pour les protéger du froid, ni les petits pieds.

Et pour les fêtes... lâchez-vous !

Le démaquillage est primordial

Mais qui dit maquillage, dit démaquillage et là aussi, le coup de main est primordial. Une peau démaquillée resplendira encore longtemps…

Henriette Poitevin décrit les étapes du démaquillage, de la préparation de la peau puis du maquillage sans oublier le type de produits cosmétiques à utiliser. Comme toujours, une jeune femme fait la démonstration devant son miroir avec des gestes très précis.

Pour aller plus loin

Dim Dam Dom : cours de maquillage très discret de Dominique Lafargue. (1968)

Microtrottoir sur le maquillage en 1962.

Florence Dartois

Rédaction Ina le 20/06/2019 à 12:07. Dernière mise à jour le 16/08/2019 à 10:03.
Economie et société