Quelles sont les langues qui ont influencé le français ? Ta langue en dit long, une coproduction TV5 Monde et Ina, vous raconte l'histoire des mots. Dans cet épisode, nous nous intéressons aux origines étrusques et romaines de mots courants de notre quotidien.

« L’ogre, tout le monde connaît : c’est la brute épaisse qui dévore les enfants ! On en rencontre dans les contes populaires en France, en Algérie, à Madagascar… L’ogre tire son nom d’un dieu très ancien, Orcus, qui gouvernait les enfers chez les Etrusques, une nation de devins et de sorciers vivant au nord de l’Italie voici deux mille cinq cents ans.

Quand les Romains ont conquis le pays des Etrusques, ils ont tout simplement adopté ce démon dans leur panthéon.

Orcus faisait tellement peur que son nom est resté dans de nombreuses langues. On le retrouve en Corse et en Sardaigne, où « orcu » est synonyme de croquemitaine. On le rencontre en Angleterre, avec un mot du folklore, orcneas, désignant une créature malfaisante. Les orcneas ont inspiré les orcs du roman « Le Seigneur des anneaux ».

L’ancêtre de l’ogre a laissé son empreinte jusqu’aux Etats-Unis, où des astronomes ont baptisé Orcus une planète naine, sombre et moche récemment découverte dans la banlieue de Neptune.

Peuple aux coutumes mystérieuses, les Etrusques nous ont légué deux autres mots un peu spéciaux. D’abord, il y a « personne », un mot qui vient de Phersu. Phersu apparaissait sous la forme d’un personnage masqué et menaçant lors des cérémonies funéraires antiques.

Surtout, il y a césar, caesar en latin, lui aussi d’origine étrusque. C’était le surnom de Jules, notre Jules César. Un surnom transmis de père en fils depuis qu’un de ses ancêtres avait été tiré du ventre de sa mère par césarienne. Car césar signifiait « tranché ». Or, à l’époque, une naissance par césarienne, c’est-à-dire en ouvrant le ventre de la mère, ne lui laissait aucune chance de survie. On ne la pratiquait que sur une maman déjà décédée. L’aïeul de Jules est donc né d’une morte.

Lorsque l’empire remplaça la République, en 27 av. J.-C., les Romains adoptèrent ce surnom pour honorer leurs chefs suprêmes. Cesar devint alors synonyme d’empereur. A la fin de l’Empire romain, le mot fut subtilisé par les barbares. Ainsi cesar devint-il kaiser en allemand, et tsar en russe. 

Dans notre langue moderne, César sert désormais de prénom. Par exemple, celui de César Baldaccini, sculpteur devenu célèbre pour ses compressions. C’est même l’une d’elle qui est aujourd’hui utilisée comme trophée lors de la remise annuelle des « césar » du cinéma. 

Alors je récapitule. Les cesar du cinéma, le kaiser et le tsar ont la même origine : c’est Jules César, nom venu des Etrusques, un peuple antique à qui l’on doit aussi les orcs et les ogres !

Décidément, ta langue en dit long. »

Rédaction Ina le 16/07/2020 à 13:21. Dernière mise à jour le 16/07/2020 à 13:23.
Art et Culture